M6 relance "Nouvelle Star"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Caroline Bonacossa détaille et décrypte les nouveautés de cette nouvelle formule du télé-crochet.

M6 relance Nouvelle star. A quoi cette nouvelle version va ressembler ?   

A une Nouvelle star, version 2.0. Le programme avait été lancé il y a 14 ans sur M6. Puis diffusé pendant trois ans sur D8. Il avait besoin d’un petit coup de neuf.

Alors, qu’est-ce qui change ?

Pas la mécanique.  On garde les castings de chanteurs, dans quatre villes : Marseille, Bordeaux,  Lyon et Paris. On garde des épreuves éliminatoires dans un théâtre. Et des live sur une scène, qui n’a pas encore été choisie. La seule innovation : c’est le star pass.

Qu’est-ce que c’est ?

Un buzzer. Les jurés ont le droit de l’actionner pendant les castings quand un candidat les bluffe. Il ira alors directement à la 2e étape du théâtre.

Et côté tête d’affiche, quoi de neuf ?

Là, on change tout. A commencer par la présentatrice, Shy’m

Elle nous expliqué pourquoi elle n’aurait pas voulu être juré. Au micro de notre reporter Maxime Cottu qui a pu la rencontrer lors d’une journée de casting au Palais de la Bourse, de Bordeaux. Vous entendrez aussi les tintements de vaisselles car c’était au restaurant.

"Juger de la musique, c’est trop proche de mon univers, trop proche de ce que l’on connaît de moi depuis douze ans. Cela aurait été aussi trop délicat pour moi d’être dans la critique et dans le jugement. Ce n’est pas un rôle dans lequel je me sens forcément à l’aise."

Elle sera donc une animatrice, du genre attentionnée:

"Endosser ce rôle de nounou, j’ai l’habitude de dire ça, parce que depuis que l’on a commencé les castings, c’est vraiment ça. D’accompagnatrice Dans l’empathie et dans le soutien. Ca me va beaucoup mieux et c’est un rôle dans lequel je me sens plus à l’aise"

Comme Shy’m, les quatre jurés découvrent leur nouveau job à l’occasion de ces casting. Le premier, Dani Synthé, est l’un des plus gros faiseurs de tubes du moment, producteur pour Black M ou Maitre Gims. Il était en enregistrement quand il a été approché par la production

"Le jour où on m’appelle pour ça, j’étais en studio à Paris avec WillIAm et à ce moment je stoppe tout. WillIam, je le calcule plus. Je dis deux secondes. Vous êtes sérieux. Nouvelle star ? Ça mérite réflexion"

Et il a dit banco. Comme la chanteuse canadienne Cœur de pirate, qui n’imaginait pas des journées de casting aussi chargées.

"Ça commence très tôt. On se lève genre à peu près vers 6h du matin. Moi je vais courir. On fait le make up à 8h et c’est prêt à tourner à 10h. Et c’est censé être jusqu’à 19h mais des fois c’est plus long. Ça peut être jusqu’à 21h"

Des journées entières à écouter des interprètes, qui ont bluffé le chanteur Benjamin Biolay lui aussi dans le jury :

"Ce qui me vient à l’esprit tout de suite, c’est le niveau. J’ai été impressionné par le niveau musical et vocal des gens".

Ces candidats très talentueux donc mais aussi très jeunes, comme l’explique Nathalie Noennec. Inconnue du grand public, les stars de Olivia Ruiz à Alain Souchon s’arrachent depuis trente ans le savoir-faire de cette directrice artistique. 

"Ce sont des candidats très très jeunes. Certains mineurs. Donc il faut être intransigeant sur la musique. Plus cool à ces étapes là sur le look et après il faudra déployer voilà. Essayer de les accompagner. L’idée, c’est de les accompagner ".

A entendre l’animatrice et les jurés, on a l’impression que les talents de Nouvelle 2017 sont prometteurs et surtout entre de bonnes mains.