Les programmes de Noël

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

A l'approche des fêtes de fin d'année, les chaînes se mettent aux couleurs de Noël. 

Des habillages spéciaux et de grands événements. Toutes les émissions de flux, tous les plateaux des jeux vont s’habiller aux couleurs de Noël, avec de la neige artificielle, des sapins décorés un peu partout, et de la musique avec plein de grelots dedans. Arrêtons-nous plutôt sur les grands événements : TF1 et l’élection de Miss France, en direct de Lille, le samedi 19 décembre en prime. La Une programmera, le 24 décembre au soir, le jeu de Jean-Luc Reichmann, Les 12 coups de Noël avec notamment des candidats célèbres comme Mimie Mathy ou Priscilla Betti, la chanteuse, candidate de Danse avec les Stars. Le lendemain, le 25 décembre, place à une soirée exceptionnelle pour la série Nos chers voisins, des chers voisins qui vivent en avance sur leur temps puisque dans le scénario de ce prime spécial, ils célébreront déjà le Nouvel An. Ils seront accompagnés par une ribambelle de guests : Nelson Monfort, Marthe Villalonga, Vincent Cerruti ou encore le rappeur La Fouine. Sur France 2, l’événement de la semaine, c’est un spectacle : L’hôtel du libre-échange, une pièce de Feydeau interprétée par un casting surprenant : une trentaine d’animateurs de la chaîne qui ont joué la comédie le temps d’une soirée. Au côté d’Olivier Minne à l’initiative de ce projet, on retrouvera donc Thierry Beccaro, Virginie Guilhaume, Michel Drucker, Sophie Davant, les Bogdanov ou encore quelqu’un qu’on connait très bien ici : Willy Rovelli. Du côté de France 3, on misera gros sur un documentaire autour de Céline Dion intitulé Céline face à Dion, ce sera le lundi 21. Avis aux amateurs, la production nous promet un témoignage de Jean-Jacques Goldman en personne. Sur la trois, un peu de cirque aussi, c’est la tradition avec le 39ème festival international de Monte Carlo, présenté par Cyril Féraud, un peu d’opéra aussi avec un divertissement consacré à Roberto Alagna, le jeudi 24 en prime. 

Des programmes pour les enfants. Une chaîne en particulier joue la carte jeunesse : M6 avec le mardi 22 décembre, deux très jolis films de la collection Disney nature : Félins en prime time et Chimpanzés en deuxième partie de soirée, et puis des dessins animés en pagaille : Gnoméo et Juliette et Picsou : le trésor de la lampe perdue le jeudi 24, mais aussi Raiponce, La Princesse et la grenouille, Les 101 dalmatiens, ou encore Monstres et Compagnie. TF1 elle aussi pense aux enfants, en diffusant le deuxième volet de Moi, moche et méchant, le dimanche 20 décembre. Sur ce créneau de l’animation, un joli match en perspective sur la TNT le mercredi 23, avec Aladdin et Pocahontas diffusés sur W9 quand Madagascar, Kung Fu Panda et Shrek s’inviteront sur TMC. Signalons aussi des films grand public. On pense à La guerre des boutons avec Eric Elmosnino et Mathilde Seigner sur TF1 le lundi 21 en prime. Le même soir, au même horaire, M6 fera le pari de Belle et Sébastien. Le 23 décembre, c’est Deux frères, le très beau film de Jean-Jacques Annaud qui sera diffusé sur France 4.

Deux programmations liées aux attentats du 13 novembre. La finale de la 6e édition de Danse avec les Stars se déroulera le mercredi 23 décembre, sur TF1… C’est la première fois que le concours de danse de la Une se terminera aussi tard dans l’année. Et c’est une conséquence de la déprogrammation d’un prime de l’émission qui devait être diffusé le 14 novembre dernier, le lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis mais impossible à ce moment-là de programmer un divertissement. Ce soir- là, TF1 avait diffusé une édition spéciale de son journal de 20 heures. Situation similaire pour France 2, qui ce même 14 novembre avait décidé de déprogrammer Ze Fiesta, un grand show animé par Patrick Sébastien. On retrouvera ce show le 25 décembre, en prime time. L’animateur a invité de nombreux artistes sur la scène de l’Olympia et leur a demandé de se déguiser en Dalida, en Michel Polnareff ou encore en Brigitte Bardot… Après des semaines d’actualité anxiogène, les chaînes se mobilisent donc pour offrir aux téléspectateurs, du rêve, de l’évasion, du grand spectacle. Cette année, on en a sans doute encore plus besoin que d’habitude.