Les grandes chaînes font la grimace

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

L'hiver est difficile pour les grandes chaînes. En janvier, TF1 est passée sous les 20% de part d'audience pour la troisième fois de son histoire alors que France a enregistré son pire score historique à cette période avec 12,3% de PDA.

Médiamétrie a publié hier les résultats d’audiences du mois de janvier. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’hiver est rigoureux pour les grandes chaînes…

C'est la soupe à la grimace du côté de TF1 et de France 2. Alors dans le détail, la Une reste tout de même la chaîne la plus regardée de France, mais elle tombe sous la barre des 20% de part d'audience : en janvier, elle a rassemblé en moyenne 19,7% du public. Si on le signale, c’est parce que c’est seulement la troisième fois de son histoire que ça lui arrive. En revanche, c’est la première fois que ça se produit à cette période de l’année. La dernière fois, c’était l’été dernier, où TF1 avait souffert face à M6 avec qui elle partageait la diffusion de l’Euro, ou face aux chaînes de France Télévisions qui retransmettaient les Jeux olympiques.

Du haut de la tour TF1, Gilles Pélisson a le vertige. Le nouveau patron du groupe doit se retrousser les manches pour enrayer cette mauvaise dynamique qui fait perdre un point d’audience à la chaîne par rapport à décembre, et quasiment autant sur un an.

Constat identique chez France 2 : la chaîne publique enregistre son pire score historique en janvier avec seulement 12,3% de PDA. C'est un niveau que France 2 a déjà connu en octobre. La chaîne payait alors sa grille de rentrée et notamment les nouveautés lancées l’après-midi. A l'époque, on disait qu'il fallait laisser du temps pour convaincre. Le temps, France 2 n’en a plus… Une spirale infernale dont il va falloir s’extraire rapidement. Il y a urgence pour Caroline Got, la directrice exécutive de la chaîne.

Derrière, les autres chaînes historiques tentent de limiter les dégâts…

Oui, M6 se maintient dans des niveaux habituels, juste en dessous des 10% de part d’audience, à 9.9% du public, tandis que France 3 limite les dégâts, chutant seulement de 0,3 point en un an.

Derrière, dans ce match à 3 que se livrent C8, France 5 et TMC, avantage à la première citée. La chaîne de la TNT du groupe Canal est la 5e de France, avec 3.8% de l’audience, le meilleur score de son histoire. Elle peut dire merci à Cyril Hanouna qui cartonne ces dernières semaines avec la nouvelle formule de TPMP.

Mais le fait marquant de cette vague d’audiences, il faut le chercher du côté de celles qu’on appelle les nouvelles chaînes de la TNT lancées en 2012 : les HD1, L’Equipe, 6Ter, Numéro 23, RMC Découverte, Chérie 25… Si on agrège leurs scores, elles représentent 8.9 % de l’audience. En l’espace d’un an, elles progressent collectivement de 2 points et demi. 2 points et demi qui manquent aujourd’hui cruellement aux grandes chaînes…

Alors, ce phénomène du morcellement de l'audience, il n'est pas récent, mais il a la particularité de s’accentuer tous les mois un peu plus, aux dépens des historiques. Des historiques qui cherchent plus que jamais un second souffle. Il serait peut-être temps de le trouver si elles ne veulent pas collectionner les contreperformances.