Les Feux de l'amour ne seront plus diffusés après le journal de 13 heures

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Alors que la série de TF1 a toujours été diffusée en début d'après-midi, elle devrait désormais être programmé en fin de matinée.

L’info média qui fait la une ce matin, c'est cette petite révolution dans les grilles de TF1 ! Les feux de l’amour, le célèbre feuilleton de la Une diffusé depuis près de 30 ans, perd sa case historique après le 13 heures de Jean-Pierre Pernaut, pour atterrir en fin de matinée.

Depuis plusieurs semaines, les fans des Feux de l’amour étaient inquiets pour l’avenir de leur série. Ce matin, ils sont rassurés, mais un peu bouleversés.

Oui, ils vont devoir changer leurs petites habitudes. À partir du 3 janvier prochain, le feuilleton qui se déroule dans la mythique Genoa City, va quitter son horaire habituel en début d’après-midi pour basculer plus tôt dans la journée, à 11 heures du matin.

Depuis cette annonce hier soir, c’est stupeur et tremblements chez les téléspectateurs accros aux Feux de l’amour. Un soap qui accompagnait leur petite sieste digestive depuis 1989, depuis près de 30 ans. Un rendez-vous qu’on pensait immuable. Eh bien, non, dorénavant, il faudra allumer son poste un peu plus tôt, avant le déjeuner et avant Les 12 coups de midi de Jean-Luc Reichmann.

À la rentrée de septembre, on parlait d’une révolution pour France 2 qui dynamitait l’ensemble sa grille de programmes l’après-midi, en supprimant Toute une histoire et en lançant pas moins de quatre nouvelles émissions.

En cette rentrée de janvier, c’est au tour de TF1 de chambouler les habitudes des fans de Victor Newman.

Fin novembre, ils avaient déjà eu une petite frayeur.

Oui, TF1 annonçait qu’elle suspendait temporairement les Feux de l’amour, pour diffuser à la place des téléfilms à l’eau de rose. Une mise en "stand by" qui faisait craindre le pire aux fans. Pour eux, c’était le signe avant-coureur d’une déprogrammation pure et simple de leur feuilleton préféré.

Une inquiétude légitime, puisque la stratégie de TF1 semble payante. Depuis fin novembre, les audiences des débuts d’après-midis de la Une sont en hausse. La chaîne a gagné en moyenne près de 500.000 téléspectateurs. Surtout, elle en a profité pour damer le pion à sa principale concurrente, pour passer devant M6 sur la cible préférée des annonceurs, la responsable des achats, la fameuse ménagère de moins de 50 ans.

Dilemme pour TF1 ! Face à ce constat, se posait une question : que faire des Feux de l’amour dont les audiences accusaient le coup ces dernières années ?

La Une a choisi de couper la poire en deux : elle ne supprime pas définitivement son feuilleton, mais elle lui offre une autre fenêtre de diffusion, beaucoup moins exposée.

Une décision qui risque de provoquer la colère des téléspectateurs.

Oui, forcément. Il faut s’y attendre. Bousculer des habitudes installées depuis aussi longtemps n’est jamais sans risque.

D’autant que l’érosion de l’audience des Feux de l’amour, qui est la vraie raison de ce changement de programmation, TF1 en est responsable.

Depuis 2008, la Une ne diffusait plus Les feux de l’amour le mercredi. Le feuilleton a aussi disparu pendant les vacances scolaires ou les jours fériés. Une programmation aléatoire qui explique qu’il n’ait pas réussi à renouveler son public, à conquérir de nouveaux téléspectateurs.

Depuis l’annonce de la suspension du soap opéra fin novembre, les services courriers des lecteurs des magazines télé croulent sous les réactions outrées des téléspectateurs. D’autres se mobilisent sur internet avec des pétitions.

Ce matin, nul doute que la communauté de fans du feuilleton est déjà prête à monter au créneau pour se plaindre du changement de programmation annoncé hier.

Ce générique, qui résonne depuis 43 saisons et 11.026 épisodes, ils veulent l’entendre encore longtemps et leur amour pour les "Feux" n’est pas prêt de s’éteindre.