Les "Enfoirés" : TF1 attend beaucoup de cette édition sans Jean-Jacques Goldman

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

La prochaine édition des "Enfoirés", le 3 mars, doit permettre de donner un peu d'air aux audiences en berne de TF1.

TF1 a annoncé hier la date de diffusion du spectacle annuel des "Enfoirés". Ce sera le vendredi 3 mars prochain en prime time sur TF1.

Oui, pour un show intitulé "Mission Enfoirés". Alors sur la forme, vous le savez, on sera particulièrement attentif à cette première édition sans Jean-Jacques Goldman. Le leader emblématique de la troupe depuis 30 ans, a décidé de prendre du recul.

Ça n’a pas découragé les artistes, loin de là : ils sont une quarantaine à avoir répondu à l’appel des Restos du cœur, à être montés sur la scène du Zénith de Toulouse fin janvier. Des historiques de la bande : Zazie, Patrick Bruel, Garou, Jenifer, M Pokora, Tal, Michaël Youn. Quelques petits nouveaux aussi : Amir, Kendji Girac ou encore l’astronaute Thomas Pesquet.

Un plateau très convaincant qui a d’ores et déjà séduit le public : les billets pour les sept soirées d’enregistrement se sont vendus en tout juste 48 heures. Un signe plutôt encourageant pour TF1. Les Enfoirés, c'est une tradition, c’est le divertissement numéro un à la télévision, le programme le plus puissant en termes d'audience.
L'année dernière c'était encore plus de 11 millions téléspectateurs, soit 1 français sur deux présents devant son poste ce soir-là. Si on met de côté les scores réalisés par les matches de l'Euro de football, c'était tout simplement la meilleure audience de 2016.

Les Enfoirés peuvent-ils aider TF1 à sortir de sa spirale infernale ?

C’est ce qu’espère la chaîne secrètement, TF1 traverse une zone de fortes turbulences depuis plusieurs mois. Ses audiences s’érodent inexorablement.
La semaine dernière, TF1 a enregistré un score hebdomadaire extrêmement faible, l’un des plus bas de son histoire, à seulement 18,6 % de part d'audience. Des chiffres plombés par la série "Chicago Med" (11,8%), ou par les divertissements : "Diversion" (16,3%) et "Le grand show de Danse avec les stars" (15,4%).

Un résultat qui vient s’ajouter à celui enregistré en janvier avec une audience mensuelle à 19,7%, la plus faible de l’histoire de la chaîne hors période estivale.
Il y a le feu à la tour TF1 et le succès attendu des "Enfoirés" pourraient donner un peu d’air. Le problème, c’est que les "Enfoirés", c’est seulement un soir dans l’année, pas suffisant pour inverser la tendance.

TF1 compte donc sur des marques fortes pour retrouver des couleurs. Ça tombe bien : le 18 février, débarquera la 6e saison de "The Voice", chaque samedi soir. Le concours de chant, c’est plus de 30% de part d’audience en moyenne, c’est la valeur sûre dans le catalogue de programmes de la chaîne.
Elle compte aussi sur des nouveautés : et parmi elles sur « The Wall », le nouveau jeu d’access animé par Christophe Dechavanne / qui remplacera « Money Drop » à partir du 27 février prochain.

Des paris majeurs pour la chaîne. 2017 est une année charnière : c'est la première « année civile » de la gouvernance de Gilles Pélisson / successeur de Nonce Paolini à la tête de TF1. Il serait bien inspiré de réussir ses paris au risque de susciter l’inquiétude autour de lui…