Les dessous de l'Eurovision

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Qualification, classement, Jérôme Ivanitchtenko décrypte l'ensemble du fonctionnement du concours de l'Eurovision.

Place au décryptage média de notre expert, Jérôme Ivanichtchenko. Ce matin, un peu de pédagogie, vous allez nous expliquer comment fonctionne le concours Eurovision

Cette année, 42 pays participent à l’Eurovision. En revanche, vous ne verrez pas 42 artistes, samedi soir, pour la grande finale que diffusera France 2… Vous n’en verrez que 26. Pour déterminer ces 26 pays qualifiés, deux demi-finales sont organisées. La première a eu lieu hier soir elle était diffusée sur France 4. Elle a intéressé 573 000 téléspectateurs.

18 pays s’affrontaient 10 se sont qualifiés : la Moldavie, l’Azerbaïdjan, la Grèce, la Suède, le Portugal, la Pologne, l’Arménie, Chypre, la Belgique et l’Australie.L’Australie qui participe pour la 3e fois à l’Eurovision.

Demain soir, une seconde demi-finale permettra de départager les 18 pays restants et de désigner les 10 autres pays qualifiés pour la finale.

Mais si je vous écoute bien, ça ne fait que 20 pays. Et vous nous avez dit qu’il y avait 26 finalistes.

Eh oui, tous les participants ne sont pas logés à la même enseigne. Ils sont 6 à avoir droit à un traitement de faveur à être qualifiés directement pour la finale de samedi. Il y a d’abord l’Ukraine, qui a remporté l’Eurovision en 2016, et qui organise donc le concours cette année. Cinq autres pays sont qualifiés d’office : ils constituent ce qu’on appelle "Le Big Five" ce sont les pays qui sont les plus gros financeurs de l’Union Européenne de Radio-télévision. L’UER, c’est l’organisme qui chapeaute l’Eurovision. Ces 5 pays qualifiés directement pour la finale ces poids lourds de l’UER ce sont l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France.

La France qui sera représentée par la ravissante Alma, sélectionnée par un comité artistique mis en place par France 2. Un comité qui a dû respecter plusieurs règles pour faire son choix : d’abord dénicher un artiste de plus de 16 ans, c’est l’âge minimum pour participer à l’Eurovision. Et dénicher une chanson de 3 minutes maximum, sans message politique, sans message publicitaire et sans insultes. Une chanson qui ne devait pas non plus avoir été commercialisée avant le 1er septembre dernier.

Samedi soir, comment se dérouleront les votes ?

Alors, il y a deux classements : pour chaque pays participants, il y a celui d’un jury de 5 professionnels de la musique et celui des téléspectateurs.

Ces classements permettent d’attribuer des points. 12 points au premier 10 points au deuxième 8 points au troisième et ainsi de suite jusqu’au dixième. Ces points attribués par les jurys sont cumulés à ceux des téléspectateurs qui comptent pour 50/50 dans la note finale et qui détermine le classement définitif.

Un classement où l’on espère voir Alma au plus haut, évidemment. Alma qui reçoit des signes très positifs   ces dernières heures. Elle est l’artiste la plus recherchée par les internautes sur Google. Alors bien sûr, une recherche Google n’est pas l’équivalent d’un vote, mais c’est plutôt très encourageant pour l’artiste et pour son désormais fameux "Requiem".

 Europe 1 se mobilise pour vous faire vivre l’événement au plus près. Vendredi, "Le Grand direct des médias" fait ses valises pour une émission spéciale en direct de Kiev. On recevra Marianne James et Stéphane Bern, qui commenteront la finale samedi soir, sur France 2.