Le Super Bowl : des chiffres astronomiques !

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Chaque année, le Super Bowl rassemble des millions de fans devant leur poste de télévision. Une "messe cathodique" qui bat encore tous les records.

Le fait média du jour, c’est le Super Bowl. La finale du championnat de football américain qui se déroulait hier soir, à San Francisco est un événement sportif planétaire qui marque aussi les esprits par le fameux show musical organisé à la mi-temps.

Le Super Bowl, c’est l’événement de tous les superlatifs aux Etats-Unis.

L’événement de tous les records : dimanche soir, à San Francisco, pour cette 50e édition du Super Bowl, 78.000 personnes avaient pris place au Levis Stadium de Santa Clara. Chaque spectateur a déboursé plus de 3.000 dollars pour assister à ce match. Des chiffres beaucoup plus fantaisistes tournent aussi, écoutez plutôt : 1 milliard d’ailes de poulet grillées sont consommées pendant la durée du match, 1,3 milliard de litres de bière sont éclusées aussi dans le même temps, mais aussi 14.000 tonnes de chips. Des chiffres qui donnent le tournis.

Alors bien sûr, vous vous en doutez, c’est aussi un événement télé, c’est même l’événement majeur de l’année. L’an passé, près de 114,5 millions de téléspectateurs avaient suivi la rencontre aux Etats-Unis. Un record d’audience historique ! C’est le programme le plus suivi. Forcément, c’est une manne pour CBS, le network qui diffuse le match : un spot diffusé avant, pendant, ou juste après le match, est facturé jusqu’à 5 millions de dollars pour 30 secondes…

Le Super Bowl, c’est du sport, c’est du marketing, mais c’est aussi une tradition : l’hymne américain. Et cette année, c’est Lady Gaga qui s’est prêté à l’exercice

C’est là aussi une tradition. Les plus grandes stars de la variété y sont passées : Michael Jackson, Madonna, Britney Spears, Katy Perry, ou encore Prince pour ce qu’on appelle le "half-time show". Un concert d’un quart d’heure organisé à la mi-temps. Un concert qui est très souvent plus suivi que le match lui-même. C’est le pic d’audiences de cet événement. Et dimanche soir, le groupe britannique Coldplay a été le premier à monter sur scène,  avec son tout dernier tube Adventure of a lifetime. Une autre grande star a pris la suite, c’est Bruno Mars. Et enfin, c’est une habituée du Super Bowl qui est montée sur scène : Beyoncé a rejoint Coldplay et Bruno Mars pour un medley absolument délirant. 

Cette prestation de la mi-temps du Super Bowl, pour un artiste, c’est une très belle opération d’image, c’est aussi un magnifique coup commercial. Le Monde nous apprenait récemment qu’un passage sur la scène du Super Bowl, c’est plus de 100% de vente en plus dans les jours qui suivent une prestation au Super Bowl. Résultat, les chanteurs se produisent gratuitement sur scène. C’est presque la moindre des choses.

Sur le terrain, les Broncos de Denver l’ont emporté 24 à 10 face aux Carolina Panthers. Mercredi soir, les téléspectateurs français avaient aussi droit à ce show exceptionnel sur W9, qui, avec 348.000 téléspectateurs, 9,5 % part d'audience. Mais ce score est finalement bien anecdotique.