"L'Amour est dans le pré" : un candidat de la cinquième saison se suicide

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Jean-Pierre Le Guelvout, candidat de la saison 5 de L'Amour est dans le pré, s'est donné la mort mercredi dernier.

Un ancien candidat de L'Amour est dans le pré s'est suicidé jeudi. Les téléspectateurs l’avaient découvert lors de la 5e saison du programme, diffusée sur M6 en 2010.

Ce sont nos confrères de Ouest-France qui ont révélé jeudi sa disparition. Il s'appelait Jean-Pierre Le Guelvout. Il vivait dans le Morbihan, non loin de Locminé. En janvier 2010, les téléspectateurs faisaient la connaissance de cet éleveur de vaches laitières. Il était âgé de 39 ans à l’époque. Au fil des épisodes, on suivait sa quête du grand amour et on découvrait au fur et à mesure un homme touchant et un grand taiseux.

Au même titre que Freddy ou Pascal, Jean-Pierre faisait partie des figures marquantes de cette 5e saison. Passionné de chanson française, il vouait une véritable "passion" à son tracteur. Jovial, mais un peu rustre, attachant mais un peu trop macho, il était reparti célibataire de son aventure cathodique.

Mercredi, Jean-Pierre s’est donné la mort. Il était âgé de 46 ans. Ses obsèques seront célébrées samedi, dans le village de Moréac où était installée l’exploitation qu’il possédait avec son frère.

"Il était malheureux, mais ne le disait pas". Cette nouvelle a suscité une vive émotion et une multitude de réactions. D’abord de la part de Karine Le Marchand. Sur Twitter, l’animatrice du programme a tenu à rendre hommage à l'agriculteur, se souvenant d’un "homme qui faisait rire parfois malgré lui", se remémorant aussi une séquence amusante de cette 5e saison, quand Jean-Pierre essayait de chanter en anglais les paroles d’une chanson de Toto Cutugno. Des paroles qui étaient en fait, en italien. Puis Karine Le Marchand conclut son message par ces quelques mots, plus touchants, faisant référence à sa détresse personnelle "il était malheureux, mais ne le disait pas".

Une émotion partagée par un autre agriculteur qui avait lui aussi participé à cette 5e saison de L’amour est dans le pré. Il s’agit de Freddy, candidat emblématique du programme. À Télé Star, il confie qu’il était resté en contact avec Jean-Pierre et se souvient d’un homme habité par un profond mal de vivre. Il l’avait joint par téléphone il y a plusieurs semaines. Jean-Pierre lui avait confié avoir de plus en plus de mal avec sa solitude. Puis il en avait assez de travailler autant pour "pas grand-chose", c’étaient ses termes.

Un aspect souligné aussi par Virginie Matéo, productrice de l'émission chez FremantleMedia, qui rappelait hier les difficultés financières auxquelles était confronté l’agriculteur. En début d’année, elle avait reçu elle aussi des nouvelles de Jean-Pierre et avait appris qu’il avait des soucis à maintenir à flot son exploitation.

300 agriculteurs se suicident chaque année. Les difficultés financières de l'agriculteur semblent responsables de son suicide. Selon les premières déclarations de son entourage, ses difficultés à faire vivre son exploitation pourraient expliquer ce geste désespéré. Interrogés par Ouest-France, ses proches racontent qu’il l’avait senti "un peu fragile" ces derniers temps, que sa vie était "un peu compliquée".

Selon eux, ce serait donc les difficultés professionnelles rencontrées par Jean-Pierre qui l’aurait conduit à mettre fin à ses jours. Ce ne serait pas sa médiatisation par le biais de l’émission, ni une déception amoureuse.

Le syndicat agricole FNSEA rappelle un chiffre effrayant : près de 300 agriculteurs se suicident chaque année en France.