La guerre des documentaires politiques : Chirac contre Mitterrand

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Deux films documentaires politiques sur Jacques Chirac et François Mitterrand s'opposeront lundi soir sur France 3 et Arte.

Le fait média du jour, c’est la guerre des documentaires politiques ce soir.  Deux films consacrés à deux anciens présidents de la République sont diffusés, en même temps, sur France 3 et sur Arte. Un duel télévisuel entre deux personnalités majeures de l’histoire politique française.

Après s’être affrontés dans les urnes, dans les débats télévisés, deux anciens locataires de l’Élysée ont les honneurs d’une programmation, en prime-time, au même moment. Deux films documentaires sont consacrés à François Mitterrand et Jacques Chirac.

A 20h55, sur Arte, le réalisateur William Karel dresse le bilan des deux septennats de François Mitterrand. Il revient sur les épisodes de la vie du président socialiste et offre une vision très personnelle de son bilan. Si l’ambition du réalisateur était de construire une sorte de "François Mitterrand pour les nuls", il livre un point de vue très contrasté, parfois très sombre. On le comprend au titre de ce film, un titre sous forme de question : Que reste-t-il de nos amours ?. William Karel est un peu désenchanté et il n’épargne pas la part d’ombre de François Mitterrand.

Dans le même temps, c’est sur France 3, à 20h55, dans la case Lundi en histoires que l’éditorialiste du Point, Franz-Olivier Giesbert s’intéresse à Jacques Chirac. Un film intitulé sobrement Jacques Chirac, la bio qui a pour objectif de percer une énigme. Qui est vraiment cet homme politique, insatiable, conquérant, élu deux fois président de la République, élu trois fois maire de Paris.

Un duel télévisuel, à distance, entre deux ennemis politiques intimes, deux personnalités majeures de l’histoire contemporaine française.

Pourquoi ce timing ?

Pour François Mitterrand, ça correspond à un double anniversaire : le 8 janvier prochain, on célébrera les 20 ans de la disparition de François Mitterrand. Et puis, 2016 sera aussi l’année du centenaire de sa naissance. Un moment de commémoration pour les socialistes et l’heure de se pencher, une fois de plus, sur ses faits et gestes et de revenir sur sa vie.

Pour Jacques Chirac, le constat est un peu différent. Il est retiré de la vie politique depuis près de huit ans, son état de santé le conduit aujourd’hui au confinement. Il ne fait plus d’apparitions publiques mais il reste une personnalité extrêmement marquante pour les Français. Pour Franz-Olivier Giesbert, Jacques Chirac appartient déjà à l’Histoire, l’Histoire avec un grand H. Le bon moment pour dresser un bilan.

D’autant que les deux anciens présidents bénéficient encore d’une grande popularité.

François Mitterrand comme Jacques Chirac continuent de fasciner, plus encore que pendant leur carrière politique. En mai dernier, le journal le Parisien publiait les résultats d’un sondage sur la popularité des présidents de la Ve République. Les deux premiers de ce classement : Jacques Chirac avec 63% d’opinion favorable et François Mitterrand, avec 61%.

Ce n’est donc pas particulièrement un hasard, si des documentaires leur sont consacrés : les chaînes font le pari que leurs portraits intéresseront le public. Reste maintenant à savoir si, au lendemain du deuxième tour des élections régionales, les téléspectateurs auront envie d’entendre parler de politique avec ces deux portraits. Reste aussi à savoir quel sera leur choix, ce soir. François Mitterrand et Jacques Chirac avaient cohabité à la fin des années 1980, le second était le Premier ministre du premier. Ce soir, ils cohabiteront une fois encore, sur le petit écran cette fois.