La Chaîne iTELE est officiellement devenue CNews !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Alors qu'iTELE s'appelle désormais CNews, la chaîne d'information a voulu mettre l'accent sur le décryptage avec de nouvelles personnalités telles que PPDA ou Jean-Pierre Elkabbach.

La chaîne d’info en continu iTELE s’est éteinte cette nuit pour laisser place à la toute nouvelle CNews.

Hier soir, il est 22h47 très précises sur l’antenne d’iTELE. Quelques minutes avant de lancer ce qu’on appelle "la boucle de nuit", ce journal enregistré, multi-diffusé pendant la nuit, la journaliste Nelly Daynac a refermé ce chapitre marquant dans l’histoire de l’audiovisuel.

Ces adieux à iTELE marquent l’épilogue d’une aventure débutée à la fin des années 1990.

C’est précisément le 4 novembre 1999 que le groupe Canal se dote d’une chaîne info, sous la houlette de Pierre Lescure, alors patron du groupe. À l’époque, elle s’appelle i-Télévision et elle est diffusée sur CanalSat et sur NumériCable.

Premier coup d’éclat pour la chaîne en 2001. Canal+, sa maison mère, diffuse le signal d’i-Télévision pour une grande édition spéciale consacrée aux attentats du 11 septembre à New York.

La chaîne devient i-Télé un peu plus tard, à la rentrée 2002. Elle change de visage et se met alors en ordre de bataille pour aborder le premier grand virage de son histoire, puisqu’elle postule auprès du CSA pour décrocher une fréquence sur la TNT gratuite. Fréquence qu’elle obtient en octobre 2005.

En 2008, puis en 2013, elle change à nouveau d’identité visuelle et s’inscrit comme une chaîne incontournable du PAF, qui sert aussi d’incubateur pour de très nombreux journalistes. Une pépinière de talents qui a vu passé Léa Salamé, Aymeric Caron, Maya Lauqué, Samuel Etienne, Thomas Thouroude, Nathalie Ianetta ou Marie Drucker.

Mais dans l’histoire récente, on se souvient surtout de cette grève historique dans l’audiovisuel.

C’était à l’automne dernier : un mouvement de 31 jours, la plus longue grève pour une chaîne privée. Une rédaction désabusée par les choix éditoriaux d’une direction inflexible. Cette grève a déclenché une vague de départs sans précédent : une centaine de salariés a quitté la chaîne. Des anciens qui n’ont pas manqué de saluer toute la nuit sur les réseaux sociaux la disparition de leur chaîne.

Ce matin, la fin de "l’aventure iTELE, c’est aussi une manière pour le groupe Canal de tourner la page après un épisode douloureux.

Cette nuit, iTELE est morte, quelques mois avant de célébrer son 18e anniversaire. Mais ce matin, la chaîne info continue à émettre. Avec de nouvelles ambitions, avec un nouveau nom désormais : elle s’appelle maintenant CNews, pour s’inscrire dans la "galaxie" du groupe audiovisuel de Vincent Bolloré, au côté de C8, au côté de CStar.

Une relance repoussée à plusieurs reprises cette saison, qui a pris effet ce matin, à six heures.