House of Cards : Netflix récupère la diffusion de sa série

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Canal+ ne diffusera plus la série politique House of Cards qui sera désormais proposée sur Netflix qui la produit.

Le fait média du jour, c’est Canal+ qui ne diffusera plus la série politique House of Cards. Un coup dur pour la chaîne cryptée qui perd une série-phare.

Qu’est-ce que House of Cards ?

C’est une série qui explore les arcanes de la vie politique américaine, une immersion dans les luttes de pouvoir. Au fil des saisons, on suit l’ascension de Franck Underwood, jusqu’à la présidence des États-Unis. Underwood, c’est un Machiavel des temps modernes, prêt à tous les coups bas pour s’installer à la Maison-Blanche.

Sur la forme, House of Cards c’est d’abord un générique un brin glaçant. Il y a de la noirceur et du cynisme dans cette série politique qui a révolutionné les codes du genre notamment avec les fameux regards caméras du personnage principal, qui s’adresse directement, les yeux dans les yeux, au téléspectateur. Elle est portée à l’écran par le duo Kevin Spacey et Robin Wright.

House of Cards, c’est aussi un succès critique pour son producteur, la plateforme de vidéo à la demande Netflix, accessible sur les ordinateurs et sur les téléviseurs connectés. Netflix en a fait le fer de lance de sa politique de production. C’est aussi un succès d’audiences et un très joli produit d’appel pour les chaînes qui la diffusent. En France, c’est le cas de Canal+ qui a proposé les trois premières saisons à ses abonnés.

Mais ce matin, la chaîne cryptée perd la suite de la série.

C’est une question de timing. Quand Canal+ a acheté les droits de diffusion des trois premières saisons de House of Cards, Netflix n’était pas encore implantée en France. Elle était dans la position d’un producteur et d’un distributeur qui cherchait simplement à "écouler" ses programmes. Mais voilà, les choses ont évolué. Depuis septembre 2014, Netflix est implantée en France, est devenue un diffuseur et par la même occasion, un concurrent direct des chaînes de télévision en général, et de Canal+ en particulier.

Ça change considérablement la donne. Au fur et à mesure de son expansion, Netflix veut maintenant récupérer ses productions dans son propre catalogue et les offrir à ses abonnés. Elle veut le faire pour sa série phare. Elle le fait au gré des renégociations avec les diffuseurs et c’est ainsi qu’elle vient de récupérer les droits de diffusion de sa série pour la France. La nouvelle a été confirmée peu après 9 heures par Netflix, qui vient de mettre en ligne à l’instant cette quatrième saison. Les fans français vont donc devoir s’abonner à Netflix pour voir la suite des aventures de Franck Underwood mais aussi pour revoir les trois saisons précédentes dont les droits étaient détenus jusqu’à maintenant par Canal. Aux États-Unis, la quatrième saison de House of Cards sera disponible dans la journée sur Netflix.

Comment fonctionne Netflix en France ?

Difficile de connaître avec précision le nombre d’abonnés. Le chiffre qui revient le plus régulièrement tourne autour de 750.000 abonnés. Globalement, Netflix revendique plus de 75 millions d’utilisateurs à travers le monde, dans plus de 190 pays. Tous les jours, c’est plus de 125 millions d’heures de programmes qui sont visionnées sur la plateforme. Des programmes qu’elle achète, mais qu’elle produit aussi.  Il y a House of Cards bien sûr, mais il y a aussi Orange is the new black ou plus récemment la suite de La fête à la maison, ou encore Marseille qui arrivera le 5 mai prochain. Des franchises que Netflix veut garder pour elle et rien que pour elle…  Ce matin, elle frappe un grand coup dans ce sens !