France 5 a le sourire avec ses audiences estivales

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

On s’intéresse aujourd'hui au bel été de France 5. La chaîne publique a multiplié les records, notamment en prime time.

Cet été, France 5 a dépassé douze fois la barre du million de téléspectateurs en prime. Prenons quelques exemples pour démontrer ce bon état de forme.

Tout d'abord, Nus et culottés, dont la saison 5 a atteint son plus haut record historique avec 1,1 million de téléspectateurs et 5,6% de PDA. Bonne performance également pour la neuvième saison de J’irai dormir chez vous et l'épisode en Argentine du 6 juillet. Antoine de Maximy a réuni 1,2 million de curieux pour 5,9% de PDA. Pour sa septième saison, Des trains pas comme les autres de Philippe Gougler a réuni 1,1 million de téléspectateurs et 5,8% de PDA avec son périple en Suisse. Autre score notable, le 19 juillet avec Une vie de chaton, France 5 a battu son record en prime time depuis sa création, avec 1,8 million de téléspectateurs et 9,1% de PDA.

Des scores qui permettent à France 5 d’afficher 3,3% de PDA en juillet, contre 2,9% l’année dernière. Et pour le mois d’août, même si l’on n’est que le 25 août, la chaîne affiche 3,5 % de PDA contre 2,9% l’année dernière.

Quelle est la recette de France 5 pour aligner tous ces records ?

La chaîne a d'abord misé sur le direct, le décryptage et sa valeur sûre : C dans l’air. L’émission qui réunit 1,6 millions de fidèles en moyenne, soit le plus haut score de toute la grille, a été diffusée en direct tout l’été. Ensuite, France 5 a l’intelligence de penser à tous ceux qui ne partent pas en vacances. Elle mise sur la fidélité avec des formats documentaires estivaux qui font la part belle au voyage et portés par une écriture originale.