France 2 : Stéphane Bern, en conflit avec la direction, pourrait ne pas revenir à la rentrée

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Stéphane Bern pourrait ne pas retrouver son émission en quotidienne sur France 2 suite à un conflit avec la direction des programmes.

On revient ce matin sur cet imbroglio autour de Stéphane Bern. L’animateur serait engagé dans un bras de fer avec son employeur.

Il y a de la friture sur la ligne entre France 2 et l'animateur de Secrets d'histoire ou tout récemment du Village préféré des Français. C’est ce qu’annonçait hier le site Puremedias, qui parlait même de "crise" entre les deux parties.

La raison de ce désaccord c’est un programme destiné aux après-midi de la chaîne. Nous sommes déjà mi-juin, et France 2 n'a toujours pas trouvé la formule idéale. Elle fait tourner des pilotes à ses animateurs. Stéphane Bern est l’un d’entre eux. Ces derniers jours, il en a enregistré trois pour trouver un remplaçant à son magazine patrimonial Visites privées, qui ne reviendra pas à la rentrée.

Parmi ces trois nouvelles émissions, il y en a deux consacrées aux animaux. La troisième est axée autour de la brocante... Et c'est cette dernière qui a la préférence de la chaîne. Un format où il est question de ventes d’objets anciens, avec des commissaires-priseurs, où Stéphane Bern jouerait le rôle d’expert, en racontant la part d’histoire qui se cache derrière certaines antiquités. Une émission proposée par Warner, qui produit déjà Super Nanny pour NT1, et qui était derrière Un chef à l’oreille, testée cette saison par France 2. Ce programme, il est donc plébiscité par France 2, malgré les échecs d’autres émissions de ce type. On se souvient de Vos objets ont une histoire confiée par France 2 à Charlotte de Turckheim, ou encore à Jour de brocante animée par Eglantine Eméyé sur France 3. Des émissions lancées à la rentrée 2014 qui ne resteront pas dans les mémoires, déprogrammées assez rapidement par le service public faute d’audience…

Sauf que voilà : Stéphane Bern ne serait pas d’accord avec la chaîne.

L’animateur aurait fait son choix. S’il a accepté de tourner ces trois pilotes, il a une préférence : et elle va plutôt vers un des deux formats consacrés aux animaux. Il est produit par La Grosse Équipe et serait baptisé On n'est pas des bêtes. Selon nos informations, il a exprimé son choix à Delphine Ernotte, la patronne de France Télé, au cours d’un dîner. Pour lui, c’est ça ou rien…

Résultat, France 2 se retrouve au milieu du gué. D’un côté, elle veut coûte que coûte conserver Stéphane Bern sur ce créneau horaire, il est une figure tutélaire des après-midi de la chaîne. De l’autre, elle est convaincue de l’intérêt de cette émission de brocante. Elle serait encouragée dans son choix par des études qualitatives.

Un dilemme que la chaîne va devoir trancher rapidement, sous peine d’agacer son animateur. Hier, de folles rumeurs ont circulé : Stéphane Bern serait même sur le point de faire ses valises. L'animateur exercerait une sorte de "chantage au transfert" et pourrait mettre son départ dans la balance s'il n'obtenait pas gain de cause dans cette affaire.

Des rumeurs que Stéphane Bern en personne a rapidement étouffées.

D'abord sur Twitter. En début d'après-midi, il a posté ce message "qu'on se rassure, à la veille d'une saison de Secrets d'histoire, je suis heureux sur France 2". Un message dans lequel il cite deux personnalités du service public : Caroline Got, la directrice exécutive de la chaîne, et Xavier Couture, patron de la stratégie et des programmes de France Télé. 

Dans la soirée, il apportait quelques détails au site du magazine Télé Star. Pour lui, cette négociation, c’est une "discussion amicale", "pas un bras de fer". Il n’aurait pas encore donné sa réponse définitive à France 2, il y réfléchit encore. Et surtout il réfléchit à la manière dont il va organiser son emploi du temps la saison prochaine.

En plus de Secrets d’histoire et du Village préféré des Français, il prépare un nouveau magazine patrimonial, avec Lorant Deutsch, qui pourrait s’appeler Suivez le guide. Parmi ses projets, il y a aussi une émission produite par Catherine Barma. Bref, ce ne serait pas une histoire d’envie, mais bien une histoire de timing.

Voilà qui rassurera un peu France 2 dans ce contexte troublé mais qui va l’obliger à trouver une nouvelle solution pour ses après-midi. Un chantier sans fin pour la direction de France Télévisions.