France 2 : la fin d'après-midi pourrait évoluer dès le mois de mars

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

Selon le Parisien, France 2 laisserait jusqu'à fin-février aux émissions Actuality et Amanda pour réussir à redresser la barre des audiences.

L’info média qui fait la une ce matin, c'est France 2 qui se penche au chevet de ses après-midis. Les nouveautés lancées à la rentrée peinent toujours à convaincre les téléspectateurs et la direction de la chaîne cherche des solutions.

Dans la ligne de mire, on retrouve notamment deux programmes.

Oui, deux émissions qui constituent ce qu'on appelle le pré-access de la chaîne, sur le créneau 17 heures–19 heures.

Il s’agit d’abord d’Amanda, le talk animé par Amanda Scott. Depuis la rentrée, elle est à la peine, réunissant péniblement 4% du public en moyenne et 300 000 téléspectateurs. Même constat pour Actuality, l’émission de Thomas Thouroude qui rassemble seulement 3.6 % du public depuis son lancement

Des indicateurs alarmants. L’année dernière, à la même époque, le concours culinaire Dans la peau d’un chef ou le jeu d’Olivier Minne, Joker, faisaient quasiment le double.

Résultat, Amanda et Actuality sont plus que jamais sur la sellette. Certains annoncent leurs déprogrammations pour la fin du mois de décembre. Mais selon le Parisien-Aujourd’hui en France, ces deux émissions pourraient rester à l’antenne un peu plus longtemps que prévu et tenir jusqu’au mois de février. Elles pourraient aussi connaître quelques aménagements. Les équipes d'Amanda songent à dynamiser le programme en intégrant par exemple une équipe de chroniqueurs. Quant à l'émission de Thomas Thouroude, elle mise sur ses derniers résultats pour allonger son espérance de vie. L’émission relève doucement la tête, ces dernières semaines. Elle a enregistré son record d'audience, le 8 novembre dernier, avec près de 600.000 téléspectateurs. Un niveau qu’elle parvient à maintenir depuis.

Mais France 2 a des projets en tête pour remplacer ces deux programmes.

Le Parisien évoque ce matin l’arrivée d’un programme culinaire pour prendre la place d’Amanda. Deux jeux aux concepts similaires sont actuellement à l’étude, des jeux où des amateurs cuisineront en exécutant des recettes transmises par oreillette.

Dans la case qui suit celle d’Actuality, c’est un jeu qui pourrait débarquer à l’antenne. La chaine a d’ores et déjà commandé plusieurs pilotes. Elle réfléchit notamment à un jeu de culture générale, orienté autour de la vie quotidienne.

En revanche, si les choses vont bouger entre 17 heures et 19 heures, France 2 n’a pas l’intention de tout changer sur l’ensemble de ses après-midis. Un peu plus tôt dans la grille, Mille et une vie et Visites privées ont connu elles aussi des débuts très difficiles. Malgré cela, l’émission de Frédéric Lopez sera maintenue jusqu’à la fin de la saison. Il devrait en être de même pour Stéphane Bern, même si quelques doutes subsistent encore.

Cette relance, c’est un test grandeur nature pour la nouvelle direction de la chaîne.

Amanda et Actuality sont placées sous assistance respiratoire pendant encore quelques semaines pour laisser le temps aux dirigeants de trouver la bonne solution.

Caroline Got, la directrice des programmes de France 2, et Xavier Couture, qui chapeaute désormais l'ensemble des grilles de France Télévisions, n’ont pas le droit à l’erreur. Ils ont été missionnés par Delphine Ernotte, ils sont là pour passer cette zone de turbulences en limitant la casse.

Les résultats décevants des fins de journée ont coûté sa place au directeur des programmes de la chaîne, Vincent Meslet, débarqué le mois dernier par la patronne de France Télévisions. Surtout, ils plombent considérablement les audiences globales de la chaîne. Depuis deux mois, France 2 bat des records historiques : à la baisse.

12,5 % en septembre, 12,3 en octobre. L’hémorragie de téléspectateurs est massive. Charge à Caroline Got et à Xavier Couture de trouver le moyen d’inverser la tendance.