Farid Benyettou dans Salut les Terriens : Ardisson répond aux critiques

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Une semaine après l'invitation de Farid Benyettou, l'ex-mentor des frères Kouachi dans Salut les terriens, Thierry Ardisson répond aux différentes critiques.

Samedi dernier, Farid Benyettou était invité sur le plateau de Salut les terriens pour évoquer son livre, Mon djihad, itinéraire d’un repenti. L’homme est présenté comme l’ancien mentor de Chérif et Saïd Kouachi, les deux auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo.

Et depuis, la polémique fait rage.

Oui, d’abord sur les réseaux sociaux, où de très nombreux internautes ont exprimé leur indignation de voir s’exprimer, à une heure de grande écoute, un ancien responsable islamiste et recruteur pour la filière terroriste des "Buttes Chaumont".

Très rapidement, deux sénateurs ont saisi le CSA pour "atteinte à la dignité des victimes". Pour eux, la venue de Farid Benyettou chez Thierry Ardisson n’est autre qu’un "passage promotionnel indécent et scandaleux". Ils ajoutent leurs voix à celles de deux associations de victimes du terrorisme, qui voient dans la sortie du livre de Farid Benyettou, "une tentative de réhabilitation".

Au-delà de la sincérité du repentir, ce qui les choque, c’est le timing. La sortie de ce livre intervient dans un moment de commémoration. Samedi dernier, nous étions deux ans jours pour jours après l'attaque terroriste contre la rédaction de Charlie Hebdo. Elles parlent d’une "récupération mercantile" et considèrent que la décence et la bienséance, exigent de ne pas mettre sur le même plan "la voix des victimes du terrorisme et celle des mentors des terroristes".

En donnant la parole à Farid Benyettou, Thierry Ardisson a contribué à donner un écho médiatique à un homme qui, indirectement, a du sang sur les mains.

Pour beaucoup, cette invitation sonne comme une provocation. C’est le cas de Patrick Pelloux, ancien de Charlie Hebdo qui s’est insurgé sur Twitter : il se dit "scandalisé par Ardisson qui a donné une tribune à celui qui est à l’origine de la mort de ses amis".

Ce matin, la question est donc très simple : fallait-il inviter Farid Benyettou ?

Cette question, Thierry Ardisson n’a pas attendu la polémique de ces derniers jours pour se la poser. Il y a répondu, samedi soir, face à son invité.

Depuis la polémique, Thierry Ardisson conserve cette ligne dans les médias : oui, Farid Benyettou avait sa place sur son plateau. Pour une raison simple : pour donner aux téléspectateurs une matière à réflexion.

Une ligne que tout le monde ne partage pas. Son propre chroniqueur Laurent Baffie, présent sur le plateau de Salut les Terriens samedi dernier, s’est exprimé sur Twitter. Il se dit "très perturbé d’avoir serré la main du mec qui est à l’origine de la tuerie de Charlie, deux ans après le drame". Il ajoute même qu’il aurait dû quitter le plateau.

Mais ce matin, se poser la question de la légitimité ou non de recevoir un invité comme Farid Benyettou a finalement tendance à masquer le fond du sujet, à occulter le problème de la radicalisation.

Pour combattre l’inacceptable, il faut le comprendre. Pour le comprendre, il faut le connaître. Et pour le connaître, Thierry Ardisson a choisi de lui donner la parole. Une démarche beaucoup plus engagée que provocante.