Brangelina, c'est fini !

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Brad Pitt et Angelina Jolie se séparent, la nouvelle a fait le tour du monde en un temps record, au-delà de la sphère médiatique "people".

L’info qui fait la une des médias ce matin, c’est l'annonce de la séparation du couple formé par Angelina Jolie et Brad Pitt. Une information qui a bouleversé les fans du monde entier.

L'information rapidement reprise par l'AFP. Tout a démarré hier après-midi, par une information exclusive publiée par le site internet américain TMZ. Lundi, il est 16h28, heure de Paris et 7h28 du matin à Los Angeles, lorsque ce média spécialiste des ragots du "tout Hollywood" publie l'information. Quelques lignes qui font état de "divergences irréconciliables" entre Brad Pitt et Angelina Jolie. Selon les avocats de la comédienne, la cause de cette rupture, ce serait le comportement colérique de Brad Pitt et son sérieux penchant pour l’alcool. Et puis il y a aussi des rumeurs d’infidélité.

Cette information ne change pas la face du monde mais elle pèse tout de même très lourd. Le couple "Brangelina" comme on le surnomme, c’est l’un des plus populaires au monde. Et la nouvelle de leur rupture, après 12 ans de vie commune et après seulement deux ans de mariage, sonne pour beaucoup comme un véritable coup de tonnerre.

TMZ signe encore un scoop de portée mondiale. C'est un énième coup d’éclat pour le site TMZ. C’est déjà lui qui avait annoncé le premier la mort de Prince, au mois d’avril et la disparition de Michael Jackson, il y a 7 ans,  plusieurs heures avant les premières confirmations officielles. A l’époque, c’était d’ailleurs ce scoop qui avait donné de la crédibilité au site, qui l’avait fait passer du rang de site trash à celui de site d’information fiable spécialisé dans les célébrités.

Et en France, comment ont réagi les médias ? Ils se sont tous mis en ordre de bataille. Closer a dégainé le premier, avec un "push", une notification envoyée à ses abonnés à 16h42, moins d’un quart d’heure après les révélations de TMZ. Sous ce titre : "Coup de tonnerre : Brad et Angelina divorcent". Les autres sites people et généralistes lui ont très rapidement emboîté le pas.

Quelques minutes après TMZ, l’AFP a ainsi publié une dépêche sur le sujet, un "urgent" comme on l’appelle dans le jargon journalistique. Dès lors, l'onde de choc se propage à la vitesse de la lumière sur les réseaux sociaux. En quelques minutes, l’annonce de cette séparation devient même le sujet le plus commenté du web. En début de soirée, on obtenait un premier décompte : trois heures après la nouvelle, plus de deux millions de messages avaient été échangés sur Twitter sur le sujet.