Anne-Sophie Lapix, de C à vous au 20 heures de France 2

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Après quatre ans à la présentation de C à vous, Anne-Sophie Lapix se retrouve propulsée à la présentation du 20 heures de France 2.

Hier soir, c'était la dernière d'Anne-Sophie Lapix aux commandes de C à vous, sur France 5. Ce soir, elle sera sur le plateau de son émission mais en tant qu’invitée, pour un hommage de deux heures organisé par ses équipes. Elle referme un chapitre ouvert en 2013. Et un choix de carrière qui semblait un peu audacieux au départ.

Oui, il faut se souvenir qu’à l’époque, Anne-Sophie Lapix avait l’image d’une journaliste sérieuse. Elle excellait dans le domaine du face-à-face politique. Un an plus tôt, en 2012, année de présidentielle, elle avait été élue "meilleure intervieweuse". Elle le prouvait chaque semaine, sur le plateau de Dimanche+ sur Canal. Prendre les rênes de C à vous, c’était un virage radical et un pari très risqué. À l’époque, beaucoup la trouvent trop "rigide" pour une émission comme C à vous. Ils étaient nombreux à douter de sa capacité à "s’encanailler" autour de la table de l’access de France 5. Des doutes qui se dissipent rapidement, dès sa première. Nous sommes le 2 septembre 2013 et Anne-Sophie Lapix s’amuse justement de ces critiques.

Tout de suite, Anne-Sophie Lapix fait preuve de second degré et d’une autodérision indispensable à l’animation d’un talk-show comme C à vous. Elle change de visage. Et elle change aussi celui de son magazine, qui s’empare de sujets plus en phase avec l’actualité, marchant parfois sur les platebandes du Petit Journal ou de Quotidien cette année. Elle reçoit des personnalités politiques et montre que C à vous peut aussi être un lieu de débat.

Pendant quatre saisons, elle n'a pas été épargnée par ce qu’on appelle les aléas du direct.

Des moments de gêne, des fous rires... Anne-Sophie Lapix a été servie plus souvent qu'à son tour. Comme ce 23 juin 2014. Elle reçoit l'ex otage des FARC, Ingrid Bétancourt. C'est ce moment que choisit un groupe d'intermittents du spectacle pour envahir le plateau du célèbre loft de France 5.

Toujours calme, pédagogue, jamais en colère, Anne-Sophie Lapix gère les situations avec un calme olympien. Une sérénité qu’elle conserve en toute circonstance, même quand un chroniqueur connait une petite défaillance. C’est le cas le 3 février 2015, lorsque Patrick Cohen est victime d’un malaise en direct, pendant une chronique de Maxime Switek. Coup de chance, c’est le médecin le plus célèbre du PAF, Michel Cymes, qui est invité ce soir-là.

Des situations comme celles-là, Anne-Sophie Lapix en vivra sans doute moins souvent à l’antenne désormais, elle qui prendra dès la rentrée les manettes du JT de France 2.

Pour elle, c’est un retour aux sources.

À 45 ans, elle revient à ce qu'on appelle le "hard news", à l’info pure. Le JT, c'est un exercice qu'elle connait déjà : avant d’arriver sur Canal+, en 2008, elle a été joker des journaux du week-end de TF1 pendant deux ans.

Après ces quatre saisons passées à C à vous, Anne-Sophie Lapix va désormais composer une toute autre partition, en accord avec la direction que veut prendre Delphine Ernotte. La patronne de France Télé qui voit en elle une "journaliste expérimentée", "la meilleure candidate possible pour ce rôle" selon elle.

Mais avant cela, l’heure est aux adieux pour Anne-Sophie Lapix. Et c’est avec une petite dose d’émotion qu’elle a refermé cette parenthèse hier soir, sur l’antenne de France 5.

Ce soir, Anne-Sophie Lapix sera donc l’invitée de sa propre émission. C’est celle qui prendra sa succession à la rentrée, Anne-Elysabeth Lemoine, qui sera aux commandes de ces deux heures d’hommage entre 19 heures et 21 heures. Avec des invités exceptionnels, on parle notamment de Bixente Lizarazu et de Julien Doré.