Alain Delon soutient Morano et insulte les téléspectateurs qui suivent Cyril Hanouna

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Dans une interview accordée à TV Mag, Alain Delon a apporté son soutien à Nadine Morano qu'il juge courageuse pour ses propos sur la "race blanche" et a également insulté les téléspectateurs qui suivent l'émission de Cyril Hanouna de "cons".

Le fait média du jour, c’est cette interview d’Alain Delon qui flingue à tout va. Une interview qui sera publié dans TV Mag à paraître en fin de semaine.

Une interview 100% garantie sans langue de bois.

Il est interrogé dans le cadre de la promotion d’un documentaire qui lui est consacré et qui sera diffusé lundi prochain sur France 3.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Alain Delon, qui va fêter son 80e anniversaire dans quelques jours, joue la carte de la sincérité. Et ce, quel que soit le sujet.

D’abord sur la télévision, ça nous intéresse particulièrement.

S’il reconnait qu’il était accro auparavant, désormais, les choses ont changé : aujourd’hui, il "s’emmerde" en la regardant. Ce sont ces mots. Seuls quelques documentaires trouvent grâce à ses yeux et BFM TV, lorsque l’actualité s’affole.

Puis il en vient à évoquer certains animateurs.

Il aime bien Fogiel, il reconnaît un vrai talent à Laurent Ruquier. En revanche, il y en a un qu’il ne porte pas dans son cœur c’est Cyril Hanouna. Alors là, Alain Delon lâche les chevaux. Pour lui, la star de D8 et son émission Touche pas à mon poste sont "guignolesques".

Il va même encore plus loin ! Cyril Hanouna a bien compris la mécanique de la télévision, ça le fascine car à chaque fois, ce sont ces termes là encore, il parvient à attirer des "millions de cons".

Les téléspectateurs de Cyril Hanouna apprécieront…

Dans cette interview, il parle aussi de politique. Et il y en a tout de même une qui trouve grâce à ses yeux, c’est Nadine Morano.

Évidemment, vous vous souvenez de ces déclarations de la députée européenne dans On n’est pas couché. Fin septembre, Nadine Morano était invitée sur le plateau de Laurent Ruquier. Elle qualifiait la France de "pays judéo-chrétien de race blanche". Une sortie qui avait soulevé une grande polémique.

Alain Delon n’a pas envie de juger ce qu’il considère comme une polémique ridicule, grotesque. Pour le comédien, Nadine Morano a même "des couilles". Il lui reconnait une forme de courage d’avoir tenu tête à ses détracteurs.

Alain Delon, qui n'a jamais caché ses opinions politiques, est depuis quelques années au cœur de polémiques après des propos souvent jugés rudes, sans langue de bois.

Il y a 2 ans, en 2013, le comédien avait affirmé dans le quotidien suisse Le Matin que "depuis des années, Le Pen père et fille se battent, mais ils se battent un peu seuls. Là, pour la première fois, ils ne sont plus seuls. Ils ont les Français avec eux."

Ce matin, il en remet une couche.

"Le Front national représente quand même six millions de personnes. C'est six millions de cons ? On a le droit de ne pas aimer, mais on doit le respecter."

Des propos qui risquent de provoquer quelques réactions…