Simulateurs de vieillissement : essayez de ne pas vous démaquiller !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque jour, Nadia Daam vous présente son coup de patte personnel.

Vous vous êtes sûrement demandé à quoi vous ressemblerez quand vous serez vieux ?

Figurez-vous qu’il existe un moyen très concret d’expérimenter les effets du vieillissement. Présenter Europe1 Bonjour tous les matins à cinq heures d’abord et donc se lever dès potron-minet.
Employer l’expression "dès potron-minet" vous permettra aussi de d’anticiper le troisième âge.

Sinon, il existe aussi ce qu’on appelle les simulateurs de vieillissement. Ils sont composés d’un masque pour simuler la baisse de la vue, de bouchons d'oreille pour diminuer l’audition, d’une minerve, et d’une combinaison lestée pour ankyloser le corps. L’objectif c’est de sensibiliser les plus jeunes aux difficultés du troisième âge. Afin d’encourager la bienveillance et l’empathie à l’égard de nos ainés.

C’est une initiative à saluer et un parcours à tester en ce moment à plusieurs endroits en France.

Reste qu’il existe d’autres moyens moins académiques de se projeter dans le troisième âge. Nadia Daam a, par exemple, élaboré une technique que les créateurs d’effets spéciaux du monde entier lui envient. Elle se couche sans se démaquiller et le matin, elle sait exactement à quoi elle ressemblera à 85 ans : à Jean-Pierre Raffarin.

Sinon, on connaît tous ces moments où l’on réalise qu’on est désormais en go-fast sur la route menant à l’abonnement à France loisirs et aux bas de contention. Ce jour, tu découvres qu’une gueule de bois dure désormais 15 jours, que tu as besoin de tes huit heures de sommeil sinon, le lendemain, tu boites ou que tu bois de l’Hépar de ton plein gré.

Sachez-le on va tous ici se sentir très vieux dans quelques semaines, quand vont commencer les stages en entreprise d’élèves de 3e. Quand tu partages un open space avec un individu qui n’a connu ni Charly et Lulu, ni les trains fumeurs, ni les CD deux titres, pas besoin d’un simulateur de vieillesse pour compatir avec les pensionnaires de maison de retraites.