S'attacher à des robots émotionnels, c'est toujours mieux que de voter Wauquiez !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque jour, Nadia Daam vous présente son coup de patte personnel.

Ça s’est passé à Riyad, en Arabie saoudite. Le royaume wahhabite a accordé la citoyenneté à Sophia, un robot humanoïde doté d’une intelligence artificielle et de fabrication hong-kongaise.

C’est un événement qui n’a pas manqué de faire polémique rapport au fait qu’être une femme en Arabie Saoudite, robot ou pas, vous promet une destinée à peu près aussi enviable que faire une balade en forêt sans parka réfléchissante un jour d’ouverture de la chasse.

Reste que cela montre que les robots entrent définitivement dans nos vies. Ils vont même paraît-il atterrir sous vos sapins de Noël cette année. Nadia Daam, comme chaque année, va recevoir un bol breton à son nom, un échantillon de bain moussant Yves Rocher et une Smartbox. Elle commence d’ailleurs à croire que ses proches ne l’aiment pas. 

En tout cas, contrairement à ceux qui affirment que faire entrer les robots dans nos foyers va déshumaniser notre société, les robots lui paraissent au contraire de très bons partenaires de vie. Voire d’excellents partenaire amoureux. Puisque les célibataires exigeants mais un peu en galère peuvent désormais faire l’acquisition de robots dits émotionnels et sexuels.

Par exemple, si on tombe amoureuse d'un robot, et que le robot ne répond pas à notre dernier texto, on ne va pas passer des heures à nous demander si on a dit ou fait un truc, à analyser le moindre point de suspension de ses derniers envois, à appeler notre opérateur pour vérifier que notre ligne est toujours activée et à finir envoyer le petit texto passif agressif, le tristement  célèbre "bon ben pas de nouvelles, bonnes nouvelles j'imagine ?".

Il suffit de paramétrer le robot pour qu’il réponde aux sms dans un délai raisonnable se situant selon moi entre 15 et 30 secondes.

Idem, Nadia Daam tient à rassurer les parents qui rechignent à offrir à leur enfant des objets connectés et autres chiens robots. Ça ne va pas les insensibiliser au sort de l’humain et les rendre moins empathiques. Ça fait 70 ans qu’on offre des Kapla et des peluches aux gosses et beaucoup d’entre eux, s’apprêtent aujourd’hui à voter Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains, qui n’est pas exactement Gandhi ressuscité. Offrez donc des robots a vos enfants, et des bols bretons à Laurent Wauquiez.