Lettre ouverte : Michaël Hirsch écrit à Monsanto et Bayer

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque vendredi, Michaël Hirsch vous présente son coup de patte personnel.

Michaël Hirsch a décidé d’écrire à deux géants, l’un de l’industrie agroalimentaire, et l’autre de l’industrie pharmaceutique,

Alors Cher Monsanto, Cher Bayer,

C’est aujourd’hui le premier anniversaire de votre mariage, alors encore toutes mes félicitations. Je lève mon verre de glyphosate aux conjoints, car qu’on le veuille ou non, avec vous, on va tous trinquer. Et comme le dirait nos amis de la FNSEA, que le Round Up coule à flot ! Allez "Santé !" !

Alors bien sûr certaines mauvaises langues ont pu dire par le passé que c’était un mariage de réseau, car le réseau du plus fort est toujours le meilleur, et que les intérêts des uns font souvent les entérrés des autres. Mais moi, j’y ai surtout vu un mariage d’amour et qui peut nier qu’entre-vous c’est l’alchimie. L’alchimie de synthèse surtout !

Car dans vos jeunes années, je me souviens, chacun de votre côté, vous jouiez déjà au petit chimiste…
Monsanto, toi, petit chenapan, tu aurais parait-il réduit une ville entière des Etats-Unis à néant avec tes PCB, sans parler des dégâts présumés de l’agent Orange au Vietnam. Les millions de morts, les malformations foetales, les cancers. Il t'en aura fallu du temps pour comprendre que l’agent ne fait pas le bonheur…
Bayer, toi non plus tu n’es pas en reste, petit fripon, tu aurais prouvé sous le IIIème Reich que du labo au collabo il n’y avait qu’un pas, fournissant du gaz pour les chambres du même nom, sans oublier les scandales du sang contaminé, les pilules contraceptives toxiques… Que d’inventivité les enfants !

Alors c’est vrai avec ce passé commun, cher Bayer, cher Monsanto, quand vous nous assurez que le Glyphosate est sans danger je me sens en situation de légitime défiance. Je ne sais pas si vous allez faire des gosses mais ça ne me donne pas envie de vous confier les miens.

D’ailleurs on vient de retrouver plein de pesticides dans les corn flakes et je me dis que vous avez quand même le profil parfait d’un céréales killer.

D’un côté, toi Bayer, tu vis des tumeurs, et de l’autre toi, Monsanto, d’une seule graine de maïs OGM c’est fou ce que tu arrives à faire comme blé ! Et moi, tout ça me donne carrément envie de germer !

Une an de mariage, ça s’appelle les noces de coton, et vous filez toujours le parfait amour, mais hélas pour nous, des mariages de multinationales comme les vôtres, c'est beaucoup plus pour l’empire que pour le meilleur.

Tendrement,
Michaël