Fashion week : Nadia Daam sur son 31

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, Nadia Daam vous présente son coup de patte personnel.

La fashion week parisienne commence demain. Alors, il y a un détail qui nous avait mis la puce à l’oreille. Ça fait trois jours que l’on croise chaque jour des Slovènes prépubères et dénutries dans le métro, book photos sous le bras et leur adorable petit nez en trompette au vent.

Des Slovènes qui systématiquement nous accostent pour nous demander leur chemin parce qu’elles galèrent pour trouver l’adresse du casting pour le défilé Saint-Laurent. Alors, Nadia Daam aime mon prochain, elle aime rendre service, donc à chaque fois qu’un top model de l’ex bloc soviétique lui demande comment accéder à la station Opéra, elle lui indique le chemin le plus court pour accéder à Gif sur Yvette. Ça fera moins les malignes sur le parking du Kiabi de Val Courcelles. A un moment donné, faut arrêter de nous provoquer avec cet indice de masse corporelle de yéménite et cette absence de ride du lion, tout se paye.

Fashion week donc qui est censé annoncer les grandes tendances mode des prochains mois. Alors, Nadia Daam ne veut pas se la péter mais elle a travaillé en presse féminine, donc elle en connait un rayon en fashion. Elle a partagé son bureau avec des filles qui pensent sincèrement que la cure d'austérité est le nom du dernier régime detox, que le Cap Vert est un bar à salades et que l’excision est une technique chirurgicale non invasive qui permet de réduire les ridules. Oh ben si vous cherchez le patient zéro de la trépanation, ne cherchez pas, elle est stagiaire cosméto chez Grazia.
En tout cas, le grand avantage de la fashion week, c’est qu’elle va nous dire à nous, les ploucasses, ce qu’il faudra porter les prochains mois.

Voilà en exclu les deux principales tendances mode 2017-2018.

Cet hiver, la tendance est à l’imprimé ethnique, on veut du zébré, du léopard, du tissu exotique. Bref, tout ce qui se rapproche de près ou de loin aux tenues du groupe Kassav’. L'idée c'est qu'on vous repère de loin, et qu'éventuellement, les gens chantent ceci sur votre passage.

Autre tendance forte, le cuir. Pas le petit blouson en skaï dégueulasse hein, il faut arborer la complète jambon fromage. Avec chemise en cuir, pantalon en cuir, veste en cuir, et chaussures en cuir. L’idée étant d’avoir l’air de vous habiller chez l’équarisseur du coin

La vraie nouveauté, finalement, c’est cette charte, signée début septembre et qui vise à interdire les mannequins trop maigres et trop jeunes des podiums. Et oui, il aura fallu attendre 2017 pour que la haute couture réalise enfin qu’exposer des mannequins dont le dernier repas complet a été ingéré in utero n’est pas nécessairement un bon exemple pour la jeunesse. La prochaine étape, c’est qu’en 2018, les mêmes top models pourront peut-être défiler sans arborer la mine déconfite de quelqu’un qui a perdu toute sa famille pendant le génocide rwandais. On y croit.