Cobranling : une nouvelle manière d’ubériser nos soirées de flemme

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque jour, Nadia Daam vous présente son coup de patte personnel.

On connaissait le covoiturage qui consiste à partager un trajet en voiture avec un inconnu et à prier très fort pour que ce dernier ne soit pas muni d’un bracelet électronique, de câbles de serrages et d’une pelle dans le coffre.

On connaissait le coworking qui consiste à partager un bureau avec de parfaits inconnus et à prier très fort pour que ces derniers ne soient pas munis d’une voix qui porte et d’une haleine à décoller les papiers peints de l’Élysée.

Le colunching, qui consiste à partager sa pause déjeuner avec de parfaits inconnus pour ne pas manger seul à la cantine, et à espérer que ces derniers voudront bien devenir vos amis et vous souhaitez votre anniversaire.

On vient de pousser encore un peu plus loin l’économie collaborative et la culture du partage avec le cobranling, qui n’est pas une nouvelle rubrique du site de Jacquie et Michel, mais une nouvelle manière d’ubériser nos soirées de flemme.

Le concept est tout à la fois simple et surréaliste. Il vous invite à devenir organisateur de soirées canapé. Ça s’appelle cometomyspot, parce que ça sonne mieux que viens te faire chier avec moi sur mon clic-clac.

En fait, nous dit le communiqué de presse "c’est un site de sorties pour casanier". Vous invitez des inconnus chez vous pour regarder la télé, jouer à la belote, ou faire du yoga moyennant participation pour boissons et autres collations.

Nadia Daam a évidemment été voir sur le site quelles sorties pour casaniers proposaient les internautes.

Pour la modique somme de six euros, vous pourrez rejoindre Vivi, 27 ans, à son domicile, pour un apéro Uno à base de coca light et de jeux de cartes

Vivi conclut d’ailleurs au bas de son invitation : "Prenez votre humour et second degrés avec vous ça pourrait être utile!". Prenez un tranxène et une corde aussi.
Sinon, vous pourrez aussi rejoindre Shiri pour un atelier customisation de gâteaux, ou aller chez Loic à Stains, pour apprendre à concocter avec lui et vos nouveaux amis, votre propre eau detox. Même si boire de l’eau de javel peut sembler à ce stade plus judicieux.

Évidemment que tout ce qui peut sortir une personne de la solitude et encourager le vivre ensemble est bon à prendre. Mais cette tendance à ubériser et monétiser à peu près tout ce qu’on faisait très bien tout seul avant a tendance à inquiéter. Vous verrez qu’un jour, on va ubériser nos lessives hebdomadaires, que s’apelioro "come to wash my slop". Et on l’aura bien cherché.