Boules à neige Macron en rupture de stock : ce quinquennat ressemble à la nouvelle saison du Bachelor !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le coup de patte est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, Nadia Daam vous présente son coup de patte personnel.

Plaisir d’offrir, joie de recevoir. Cette année, vous ferez peut-être partie de cette bande de petits veinards qui auront l’indicible joie de découvrir sous leur sapin une boule à neige à l’effigie d’Emmanuel Macron.

Ça n’est pas une blague et surtout, ça n’est même ironique. C’est un vrai hommage au président imaginé par un commerçant d’un magasin de souvenirs du Touquet où Macron, on le sait, possède une résidence secondaire.

Il doit être content le président de la Start Up Nation d’avoir sa tête imprimée au fond d’un truc que même mémé, qui collectionne pourtant les napperons en crochet, trouve ça un peu ringard. Quand il nous disait d’innover et de disrupter l’économie, il espérait certainement plutôt qu’on lance tous une application de covoiturage, pas qu’on imprime sa gueule sur des magnets.

Ces boules à neige sont en vente pour la modique somme de 10 euros. Ou plutôt, elles étaient car elles sont déjà en rupture de stock. Les commerçants ne s’expliquent toujours pas un tel succès.

Nous non plus d’ailleurs.

Mais Nadia Daam a bien une piste. Sa théorie, qui vaut ce qu’elle vaut, c’est que c’est Christophe Castaner qui a acheté toutes les bouboules. Castaner, porte-parole du gouvernement, candidat unique à la présidence du parti du gouvernement, (pour qui l’a vu en chaussures de rando Quechua, président la république en marche, ça fait sens). Il est aussi patient zéro de la macronmania, trésorier du fan club du président. Quand Nadia Daam a demandé un autographe à Adel des 2B3 en 2001, elle avait plus de sursoi.
Car quand Christophe castaner exprime son adhésion au président, c’est digne des dialoguistes d’un film érotique crypto gay.

"J'assume cette dimension amoureuse. Emmanuel est fascinant. Tout l'est chez lui : son parcours, son intelligence, sa vivacité, sa puissance physique même".

Plus ça va, plus ce quinquennat ressemble à la nouvelle saison du Bachelor et Christophe est bien parti pour avoir la rose.