Vincent Bolloré n'est plus le bienvenu en Italie

  • A
  • A
L'actu média est une chronique de l'émission Europe soir
Partagez sur :

L'autorité de régulation des médias et télécoms italiens (AGCOM) a sommé Vivendi, dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire, de faire un choix. Le groupe français doit céder le contrôle de Telecom Italia ou descendre en-dessous des 10% du capital de Mediaset, dont il possède 28,8%.