JO 2018 : les chiffres fous de certaines audiences

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info média est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, Philippe Vandel fait le point sur un élément précis de l'actualité média.

Malgré le décalage avec la Corée, les Jeux Olympiques : ça marche. Dimanche matin, France 2 a écrasé la concurrence. A partir de midi, il y avait 3,7 millions de gens devant la 2 : 27,8% de part d’audience, un score à la TF1. L'épreuve de la mass start en biathlon a propulsé France 2 devant toutes les autres chaines. À 12h53, au moment de la victoire de Martin Fourcade, il y avait 6,392 millions de téléspectateurs! Un score de prime-time.

A titre de comparaison, hors JO, N’oubliez pas les paroles fait trois fois moins bien, et les émissions religieuses 10 à 20 fois moins! Ensuite, la remise de la médaille était diffusée par la  3. Là encore, carton : 3 millions de téléspectateurs.

Sur France 3, l’émission Tout le Sport, présentée par Thomas Thouroude, bat elle aussi ses records : 1,6 million. Et ils pourraient faire beaucoup mieux. Après avoir parlé des jeux, ils ont une pastille multisport (foot, rallye, basket). Or, l’audience serait encore meilleure s’ils inversaient les séquences : finir par les Jeux. Pourquoi ils ne le font pas ? Car au même moment, à 20h15, démarre une émission sur la confidentielle chaîne France 4 : J.O. Club . Elle ne rassemble même pas 300.000 personnes mais de fait : la 4 pénalise la 3.

Comme toujours, les images fortes des JO sont des imprévus. Notamment l’affaire de la robe qui craque. Et la patineuse Gabriella Papadakis qui laisse voir un bout de son sein.  Une image qui affole Twitter et Google. L’autre vedette des jeux, c’est l’envoyé spécial de France 2, Alexandre Boyon, qui ne sait pas qu’il est à l’antenne et qui se chauffe la voix.