César : l'équipe craint qu'une femme prenne la parole pour un "Balance ton porc" sur scène en direct

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info média est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque jour, Philippe Vandel fait le point sur un élément précis de l'actualité média.

8h55, c'est l'info média. Bonjour Philippe Vandel aujourd'hui vous nous parlez évidemment des César.

Oui, c'est ce soir en direct sur Canal+ : la cérémonie des César! C’est une belle fête, mais cette année, la grande famille du cinéma tremble un peu.

Libération croit savoir qu’il y a quelques semaines, lors d’une réunion interne de Canal+, l’un des dirigeants de la chaine a été "percuté par cette hypothèse cernée de peur panique contagieuse : et si l’une des intervenantes venait gâcher la fête, 'balançant son porc' en direct et devant des millions de téléspectateurs plus ou moins cinéphiles s’étranglant dans leurs chips ?"

On se rappelle de cérémonies des Césars où des intermittents du spectacle déboulaient par surprise, et haranguaient le ou la ministre de la Culture assis dans la salle. Sauf que là, la sécu n’y pourra rien : et si c’était une lauréate qui s’épanchait au micro ? Du coup, ont été élaborés des scénarios de crise et des parades de réalisation pour conserver "la maîtrise de l’antenne" voulue par le CSA.

Entendu sur Europe 1
L’émission que vous croyez voir en direct est en fait différée de 5 minutes, ce qui laisse le temps de couper en cas d’incident.

Ce matin, le Huffington Post renchérit et s’interroge : "César 2018: Pourquoi 'Balance ton porc' a touché tout le monde en France, sauf le cinéma?"  Le site écrit : "La politique a été touchée. Le journalisme a été touché. Le monde médical aussi. Pourtant un milieu, qui sera célébré ce vendredi lors de la cérémonie de remise de prix des César, reste muet: le cinéma français."

Le présentateur de la soirée, Manu Payet, a été interrogé vendredi dernier à ce sujet dans l’émission Quotidien sur TMC. Yann Barthes lui a demandé si "ça allait balancer" durant la cérémonie.  Ecoutez sa réponse embarrassée.

"Euh, ça va balancer?  Non, non, non, euh, moi j'ai personne à balancer, euh, mais en tout cas on va en parler."

Les équipes de productions redoutent effectivement un grand déballage en direct. D’où cette solution technique préventive : le "Time Delay". L’émission que vous croyez voir en direct est en fait différée de 5 minutes, ce qui laisse le temps de couper en cas d’incident. Cette mesure a été mise en place aux États-Unis après le Super Bowl 2004, quand Janet Jackson a montré son sein, ou plutôt son téton, vaguement caché par un bijou.

Pour info, je peux vous dire que le Time Delay est déjà utilisé à la télé française ;  et même ces jours-ci pour des émissions depuis le salon de l'agriculture. C’est du faux direct. En réalité il y a jusqu'à un quart d'heure de décalage avec le salon, au cas où des militants viendraient perturber le cours de l’émission. Quelles émissions? On ne va évidemment pas dire lesquelles pour ne pas donner d’idées à certains.