Uber annonce des taxis volants en 2020

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Uber a passé un accord avec un constructeur d'avion pour mettre au point un taxi volant. Premiers tests en 2020.

L'économie Axel de Tarlé, Uber nous annonce des taxis volants dès 2020

 

Ça parait fou, la société de taxi, a passé un partenariat avec Embraer, le fabricant d'avion, pour mettre au point des taxis - volant - hélicoptère. Premier test en 2020.   Deux villes partenaires : Dubai, et Dallas, aux Etats-Unis.

Qui dit voiture volante, dit parking en hauteur. Création de verti-port, au-dessus des immeubles.  Ça fait un peu "science-fiction", on se croirait dans le "5eme élément", avec Bruce Willis.

 

Justement, vous y croyez à ces "Taxis Volant" ? Il n'y a pas "un peu" de communication ?

 

C'est vrai, Uber, fait face à la révolte de ses chauffeurs, qui sont en colère contre la baisse de rémunération.  Avec en prime des problèmes de management, de harcèlement sexuel.  Et puis, le patron Uber, qui a été filmé, en train de rudoyer l'un des chauffeurs Uber.  Rien de tel que de changer de sujet, en nous faisant miroiter des taxis volants.

 

Il n'empêche, on voit bien que ces questions de mobilité urbaine sont en train de changer en profondeur.  Ce serait la fin de l'automobile traditionnelle dans nos villes.  Villes qui font la chasse aux voitures, aux places de parking, jugées comme une privatisation indue de l'espace public.  On voit bien que les villes sont en train de repenser la mobilité, qui doit devenir un service. Et ne plus passer, par la possession d'une voiture, sa voiture, qu'on va garer, en bas de son domicile, et son lieu de travail.