Trophées Europe 1 de l'Avenir : qui sont les lauréats ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

On revient sur la cérémonie des Trophées Europe 1 de l'Avenir qui s'est tenue ce lundi soir à Paris. Ça y est on connait les gagnants.

Fin du suspens et la photo de famille était belle ce lundi soir sur scène. Il y avait du sourire du côté des grands gagnants. Il y avait sept catégories : la santé, l'alimentation, l'éducation, la mobilité, la ville, l'engagement et enfin la personnalité. Voici la liste des lauréats :

Pour la santé c'est le professeur Marina Cavazzana, pionnière de la thérapie génique qui l'a emporté. Elle est la directrice du Centre de biothérapie de l'hôpital Necker-Enfants Malades APHP à Paris. La thérapie génique consiste faire pénétrer des gènes dans les cellules ou les tissus d'un individu pour traiter une maladie.

Le trophée de l'alimentation est revenu à C’est qui le patron ? pour son concept original qui permet de remettre le consommateur au cœur de l'écosystème alimentaire.

Le trophée de l'éducation a été décerné à Lalilo. C'est un assistant pédagogique pour aider les professeurs des écoles à lutter contre l'illettrisme. Lalilo utilise à la fois l'intelligence artificielle et la psychologie cognitive pour proposer aux enfants des exercices que chacun effectue à son rythme.

Celui de la mobilité est revenu à Alstom pour le premier train à hydrogène.

Celui de la ville à celle de Saint-Denis. La ville qui a déjà une mutation grâce notamment au stade de France s'apprête à se transformer encore avec les Jeux olympiques.

Celui de l'engagement est allé à Empow’her. Cette ONG, fondée en 2011, est chargée de donner aux femmes des pays en voie de développement un accès à des services d'éducation et d'accompagnement à l'entrepreneuriat.

Le trophée de la personnalité qui est un peu le grand prix de cette soirée est revenu à Tony Estanguet pour le pari qui est devant lui avec les jo 2024.

Qu'est-ce qui faut retenir de cette cérémonie ?

Ce qui a marqué c'est que, malgré la différence entre tous ces lauréats, on a en effet des grandes entreprises, des plus petites, des jeunes, des plus installées, des ONG, des personnalités mais de tous sur scène ressortait un vrai optimisme. Chacun dans leur domaine tous ces lauréats ont une vraie soif que ça aille mieux demain. On espère qu'avec le petit coup de mains d'Europe 1, le tout sous la présidence du philanthrope Alexandre Mars, tous ses lauréats vont continuer de grossir et en initier beaucoup d'autres pour les années à venir.