Ryanair forcé de discuter avec ses pilotes pour éviter la grève

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

On passe à l'économie avec vous Emmanuel Duteil. Ryanair évite la grève prévue demain de certains de ses pilotes.

En effet ça été moins une. Dans plusieurs pays comme l'Italie, l'Irlande ou le Portugal des pilotes avaient appelé à la grève. Une grande première pour la compagnie low cost. Son fantasque patron l'irlandais Mickael O Leary avait toujours refusé - jusque là - de reconnaitre des syndicats à coup de déclarations fracassantes et imagées. Mais face à cette menace - juste avant les fêtes de noël - il a préféré mettre genoux à terre. La mort dans l'âme il a accepté en fin de semaine dernière des discussions avec des syndicats. Alors c'est encore très timide. Les discussions prévues ce soir ou demain avec les pilotes irlandais notamment ne concernent que les pilotes et que des organisations bien précises. Ce sera jeudi avec les portugais. Et début janvier pour les britanniques et les italiens. Rien n'est prévu pour le moment avec les belges. L'aéroport de Charleroi est une grosse base de Ryanair en Europe.. Pour le moment il n'est pas question non plus de discuter avec les hôtesses et stewards. Mais ce premier geste a permis de calmer les esprits. Les mouvements de grève ont été suspendus dans l'attente de ces discussions.

Que demandent les pilotes ?

Les pilotes réclament de meilleures conditions de travail et de rémunération. Ils demandent à être tous recrutés avec des contrats relevant du droit du pays où ils sont basés, ce qui est loin d'être le cas actuellement. Ils ont des statuts style autoentrepreneur. C'est vraiment ce dernier point qui créé le plus de contestation chez les pilotes de Ryanair. La compagnie est confrontée depuis mois à des turbulences sans précédent. En raison d'un manque de pilotes elle a dû annuler ces dernières semaines des centaines de vols. La pire opération de communication de son histoire. Ça montre à quel point les pilotes c'est le nerf de la guerre dans une compagnie aérienne.

Pourquoi on manque de pilote ?

Les pilotes sont de plus en plus des denrées rares. A cause de la multiplication des compagnies ils partent chez le plus offrant. Par exemple Ryanair a souffert du développement de Norwegian en Europe qui a raflé de nombreux pilotes. Il y a de nombreuses compagnies low cost qui émergent un peu partout. Et le modèle où le personnel est vraiment moins bien traité comme chez Ryanair ne peut plus fonctionner. Les pilotes sont de plus en plus en situation de force. Après ces annonces Ryanair va être obligé de lâcher vraiment du lest pendant les discussions si elles ne veut pas être confrontée réellement à un gros mouvement social.