Les "magasins d'usine" ont le vent en poupe

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Face à la concurrence acharnée d'Internet, les "villages de marques" ont un avantage majeur: le plaisir d’acheter.

L'étonnant succès des "Magasins d'Usine" qui font mieux que résister à Internet ! Un troisième méga-centre ouvre - aujourd'hui - à Miramas (à côté de Marseille)

 C'est entre Marseille et Montpellier .  L'Opérateur  (Mc Arthur-Glen) - vise  2,5 millions de clients. Il possède déjà plusieurs "villages de marques".  On ne dit pas magasin d'Usine, on dit "village de marque", ça fait plus chic.

 A Miramas Vous allez y trouver de nombreuses grandes marques - 80 enseignes : The Koople, karl Lagerfeld, Hermès, Zadig & Voltaire, Courrège qui propose des rabais, jusqu'à 70 %.

Pourquoi ? Parce qu'ils écoulent des stocks, invendus de la saison précédente.

 

Mais, ça existe déjà sur Internet ! Les fameux "dé-stockeurs" que sont : VentePrivée ou ShowRoomPrivé

 

Oui, mais, justement les magasins en dur, parviennent à résister à Internet.  Pourquoi : Un concept : "Expérience Client". C'est moins fumant que ça n'en a l'air.  Sur Internet : On cherche uniquement prix bas.

 

Mais il y a des avantages à acheter sur place : Vous pouvez voir, toucher les vêtements. Ça fait partie du plaisir d'acheter.

 

L'opérateur qui est derrière ce nouveau village de marque à Miramas, donne une interview ce matin dans les Echos. "Il faut que ce soit une sortie plaisir. Dans un lieu agréable"

A Miramas : Les boutiques sont reconstituées, dans un décor provençal, autour d'un mas authentique, qui a été restauré. (Petite boutique, rappellent un peu ces boutiques dans les villages Disney).

 

C'est comme ça que les commerçants pourront lutter face à Internet : Que faire ses courses ne soit pas une corvée, mais un plaisir. Bien accueillir le client, le conseiller, bref faire son métier de commerçant, sinon on achètera sur Internet.