Les casinos retrouvent des couleurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

Et on passe donc à l'économie avec vous Emmanuel Duteil. Et ce matin on s'intéresse au secteur des casinos qui a connu une année 2017 plutôt correcte.

Oui on va avoir les chiffres officiels d'ici quelques jours mais la tendance selon les principaux acteurs est à la hausse. Ce que l'on appelle le produit brut des jeux progresse selon nos informations d'un peu plus de 2%. Ce PBJ, comme disent les experts c'est la différence entre les mises et les gains des joueurs, car il ne faudrait pas l'oublier mais au bout du bout c'est quand même le casino qui gagne le plus souvent.

C'est vrai qu'il ne faut pas l'oublier mais au-delà de ça comment on explique la meilleure santé du marché des casinos ?

Eh bien je ne sais si vous ou nos auditeurs vous êtes joueurs mais ce qui est sûr c'est que l'on retourne dans les casinos. Les casinos notamment des zones touristiques ont profité du retour des touristes étrangers. Et plus largement les casinos sont très liés à l'activité économique donc quand ça un peu mieux ils en profitent. Dans la grande majorité des cas on entre dans un casino pour jouer à des machines à sous. Elles représentent environ 85% de ce fameux produit brut des jeux.

Mais ce qui progresse le plus en ce moment ce sont les jeux électroniques des jeux de table comme la roulette anglaise ou le black jack. Ça ressemble à des machines à sous et ça cartonne notamment auprès des jeunes, ça fait rajeunir la moyenne d’âge : environ 45 ans.

Et petite devinette même si le classement des casinos est toujours gardé secret très jalousement. Vous avez une petite idée du 1er casino français ? Eh bien c'est le barrière d'Enghien. Ceux de Toulouse et Bordeaux toujours chez Barrière connaîtraient aussi de grosses progressions et trusteraient les premières places du classement.

Les casinos qui se transforment – je crois Emmanuel - de plus en plus en lieu de divertissement ?

Vous avez totalement raison. Ils se voient de plus en plus comme des lieux avec des machines à sous bien sûr mais aussi avec des salles de spectacles. Ils veulent s'ouvrir à de nouvelles clientèles. Et parmi ces nouvelles distractions ce qui marche très fort c'est le e sport. Vous savez ces compétitions d'équipes professionnelles autour de jeux vidéo. Ça permet de drainer les foules et un public là encore qui n'irait pas naturellement dans des casinos. Dans de plus en plus de casinos on peut trouver aussi de vraies salles de spectacle pour des chanteurs, du spectacle un peu comme à Las Vegas.

Les casinotiers comme on dit lorgnent par ailleurs un autre gros marché à venir. C'est celui des clubs de jeux à Paris, ils doivent remplacer les cercles de jeux et leurs réputations un peu sulfureuses : pas de machines à sous mais du poker par exemple. Ce ne seront que des jeux de table, premières ouvertures peut être à l'été.