Le moral des chefs d'entreprise est en hausse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

Et on passe à l'économie avec vous Emmanuel Duteil. Et on prend le pouls ce matin du moral des chefs d'entreprise.

Eh oui on réalise chaque mois depuis trois ans un baromètre du moral des chefs d'entreprises avec CCI France - ce sont les chambres de commerce - Baromètre réalisé par Opinionway. Et je peux donc - ce matin - vous révéler en exclusivité les résultats de ce baromètre. Et on peut le dire les chefs d'entreprises ont le moral. L'indicateur d'optimisme - c'est comme cela que nous l'appelons - est en février quasiment à son plus haut niveau.

C'est donc très rassurant pour l'avenir ?

C'est en effet plutôt rassurant même si on décèle dans cet indicateur quelques zones d'inquiétudes. Le premier c'est que l'on sent un ressenti très différent en fonction de la taille de l'entreprise. Les plus de 10 salariés sont beaucoup moins optimistes que les petites entreprises. Et quand on propose une gamme de mots - toujours la même chaque mois - eh bien attentiste prend trois points. Méfiant 7 points. Inquiet 7 points aussi. Bon confiant pour nuancer un peu prend aussi 5 points.

Et qu'est-ce qu'il faut en déduire Emmanuel ?

Eh bien clairement ça montre que la confiance est là à des niveaux très élevés, mais qu'il y a  des pointes d'inquiétudes pour l'avenir. Et c'est très clair quand on pose la question à nos chefs d'entreprises, dans le contexte actuel vous êtes plutôt porté à dire que c'était mieux hier. + 8 points pour atteindre 33%. Que c'est très bien ce moment, plus 1 point, pour atteindre 48%. Et que ce sera mieux demain moins 9 points, pour atteindre 19%.

Autre indication qui montre ces inquiétudes. A la question êtes-vous très confiant, assez confiant, assez inquiet, très inquiet pour votre entreprise ? Eh bien la confiance dans son entreprise perd 2 points même si elle reste très majoritaire. Et la confiance dans l'économie française perd elle 6 points. Du coup dans la quasi-totalité des cas les chefs d'entreprise envisage de garder en l'état leurs effectifs.

Et ces résultats peuvent donner des indications pour la croissance ?

Oui parce que la confiance c'est la clef en économie. Bien sûr qu'il faut des commandes, un environnement porteur etc. Mais l'impression que ça va aller mieux demain c'est le plus important pour donner aux chefs d'entreprise l'envie d'investir et au bout du bout d'embaucher.

Et si cette confiance en l'avenir s'érode un peu comme ce que laisse penser notre baromètre de ce mois-ci eh bien on peut se dire que la petite euphorie que l'on a enregistré ces derniers mois pourrait perdre en dynamisme. Rien d'inquiétant encore en l'état - parce que nous sommes sur des niveaux très élevés - mais ça va être intéressant de suivre dans les mois à venir cet indicateur. Tout va dépendre aussi de la capacité du gouvernement réformer sans créer trop de tensions sociales. La possible grosse grève à la SNCF dans les semaines à venir pourrait être un test très symbolique justement. Mais on n'y est pas encore.