Le distributeur automatique de billets fête ses 50 ans

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le Parisien célèbre l'anniversaire des "DAB" qui sont apparu en Grande-Bretagne, le 27 juin 1967.

Le distributeur automatique de billets, dit DAB, est apparu en Grande Bretagne, au nord de Londres, le 27 juin 1967.

La banque Barclays ne disposait pas de carte de crédit à l’époque. On rentrait un bon en Papier dans la machine, on tapait un code et les billets de 10 livres sortaient.
Plus besoin de faire la queue à la banque pour avoir des billets.
Les distributeurs automatiques de billets sont arrivés en France deux ans plus tard, le 2 juillet 1968, grâce à la banque SMC dans le 9e arrondissement.

C'est le Parisien qui célèbre ce triste anniversaire. Dab n'a plus toute ses dents, on distribue de moins en moins de cash puisque les Français ne dépensent plus qu’en moyenne 35 euros en cash par semaine. Un chiffre à la baisse.
On paye désormais par carte, sans contact.
Les Dab perdent de leur utilité. Le problème c’est qu’avec moins de 5000 opérations par mois, ils ne sont pas rentables.
Chaque Dab a un coût, chaque retrait est facturé aux banques concurrentes qui utilisent votre DAB.
1.200 distributeurs ont d’ailleurs été retirés l'an dernier.

Mais les DAB vont disparaitre ?
C'est très handicapant, notamment dans les petites villages qui n'auront plus accès au cash.

Pour éviter que les DAB ne disparaisse, il faut leur trouver une autre utilité.
Ils deviennent des automates bancaires, pour déposer chèque, ouvrir un compte ou prendre un rendez-vous.
En Italie, ils servent également à payer la redevance automobile.

On souhaite longue Vie au Dab qui est né le 27 juin 1967.