Le business Hubert de Givenchy

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

Ce mardi, on revient sur la carrière d'Hubert de Givenchy dont on appris la mort ce lundi 12 mars à l'âge de 91 ans.

Hubert de Givenchy fait partie des noms les plus prestigieux de la mode française. Il a lancé à seulement 24 ans sa propre maison au début des années 50. Très vite, il se lance sur le créneau du prêt à porter de luxe. Il va créer aussi ce que l'on appelle à l'époque les séparables. On peut enfin acheter son chemisier d'un côté et sa jupe de l'autre. Il est connu bien sûr pour ses célèbres blouses, ces fameux chemisiers un peu bouffants. Sur les conseils de Balenciaga, qui sera un peu son mentor, il fait partie des premiers couturiers à lancer des licences de parfums, d'accessoires ou de cosmétiques. Pour les couturiers, ces licences (c'est à dire qu'il prête leurs noms à des spécialistes de tel ou tel domaine) permettent d'avoir des revenus importants. Sa marque de fabrique c'est un mélange de chic décontracté, d'élégance aristocratique et de féminité.

Et Emmanuel la réussite d'Hubert de Givenchy est liée aussi à une certaine Audrey Hepburn ?

En effet et l'histoire de leur rencontre (raconté par lui-même) est assez cocasse. On est au début de l'aventure de sa maison de couture. Une de ses amies qui fait le lien avec les actrices américaines lui que Miss Hepburn va venir pour des robes. Il attend à ce moment-là grande Katharina Hepburn la star américaine du moment mais c'est Audrey Hepburn toute jeune actrice qui vient tourner Sabrina à Paris qui se présente. Et tout de suite c'est une sorte de coup de foudre. Elle deviendra sa muse. Les contrats d'Audrey Hepbrun stipuleront que c'est Hubert de Givenchy qui doit faire tous ses costumes. Certains se souviennent surement de la petite robe noire faite justement pour Audrey Hepburn. Le parfum l'interdit qui sort à la fin des années 50 est fait aussi pour elle. Pour l'anecdote l'actrice sera l'une des premières célébrités à poser pour une publicité et la rumeur dit peut être la dernière à le faire gracieusement.

À qui appartient aujourd’hui Givenchy ?

En 1988, Givenchy est racheté par LVMH, le propriétaire de Vuitton, Dior ou Fendi. Il en fait l'une de ses pépites. Hubert de Givenchy quitte la maison qu'il avait fondé sept ans plus tard en 1995 mais le succès ne se dément pas. Aux commandes après lui, on peut citer des noms aussi connus que John Galiano ou Alexander Mc Queen. Clare Waight Keller qui a fait ses armes notamment chez Chloé est depuis quelques mois la première femme à la tête de la création de Givenchy. Même si les chiffres ne sont pas officiels certains sources parlent d'un chiffre d'affaires de plus de 500 millions d'euros.