Le Bio a le vent en poupe

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

La consommation de produits labellisés "bio" a bondit de plus de 22% l'an dernier en France. 

La consommation de produits "Bio" ne cesse de progresser en France : plus 22 % l'an dernier (pour un montant de 7 milliards d'euros). Mais : Attention, au faux "bio" qui ne respecterait pas toutes les normes  !

 

Pourquoi achète-t-on du Bio ?

- moins de pesticides

- plus respectueux de l'environnement.

- production local : - produits qui ne font pas 3 fois le tour de la terre avant d'atterrir dans votre assiette,

On dit qu'ils ont plus de gout. Faire vivre les producteurs locaux.  On veut également mettre fin à cette grande globalisation de notre frigidaire.

Sauf que près d'un tiers est importé ! 29 % exactement. Cela peut venir de pays voisins, comme l'Allemagne.

Pourquoi fait-on venir du bio d'Allemagne ?

Tout d'abord, parce que la production française est insuffisante pour satisfaire la demande. Mais, on a aussi, la production de fruits tropicaux, qui vient de pays tropicaux : ananas, mangue, banane etc

Sauf que les normes peuvent être moins strictes que chez nous !

Exactement, combat des producteurs de banane antillaises, qui doivent respecter législation européenne très stricte concurrencée, par la banane Costa Rica, Rep Dominicaine, Colombie, Pérou, sont labélisés "bio" selon la réglementation dans leur pays d'origine et sont ensuite considérés bio en Europe, par équivalence. Parfois aspergées de produits chimiques - par épandage aérien - non autorisés en Europe. Attention donc, il y a Bio & Bio ! (regarder la provenance) Même s'il ne faut pas surestimer ce segment.  Le Bio, représente à peine  3,5 % de notre consommation alimentaire. Mais ça progresse, ça a été multiplié par 7 en 15 ans.