La facture du Brexit est salée

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Techniquement, la Grande-Bretagne n'est pas encore sortie de l'Union européenne mais, les effets s'en font déjà ressentir. 

La facture du Brexit arrive et la note est salée.  Les Britanniques perdent du pouvoir d'achat et leurs entreprises !

Techniquement, la Grande-Bretagne n'est pas encore sortie de l'Union européenne mais, les effets s'en font déjà ressentir. C'est très concret. Suite au vote l'an dernier, la Livre Sterling a perdu plus de 10 % de sa valeur. Cela veut dire que tous les produits importés sont 10 % plus cher. Conséquence : Les prix augmentent en GRANDE-BRETAGNE - prix de l'essence, prix de tout ce qui est importé : téléphone portable, fromage ou le vin français, plus cher !

L'inflation atteint près de 3%. Les salaires ne suivent pas. Les Anglais font la tête. Cela pèse sur la consommation, et suscite du mécontentement. La banque d'Angleterre - préavis de Grève - pour la fin du mois (31 juillet au 3 aout)  - Une première en 50 ans. Demandent des hausses de salaires pour compenser l'inflation.

Axel, vous disiez aussi que les Anglais sont en train de perdre leurs entreprises, (suite au Brexit).  Comment cela ?

Avec la chute de la Livre, la Grande Bretagne est en solde. C'est le moment d'aller faire du tourisme. Les entreprises sont moins chères. Et encore une fois les conséquences sont très concrètes : Le leader anglais du paiement par carte bancaire, WorldPay, qui devait l'an dernier racheter son concurrent américain (avant le Brexit). L'opération va bien se faire, mais dans l'autre sens, c'est le concurrent américain, Vantiv, qui rachète Worldpay. Donc, Perte de pouvoir d'achat, perte de leurs entreprises ! Il est beau le Brexit !