Joon : la nouvelle compagnie à bas prix d’Air France prend son envol

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

C'est le lancement ce vendredi de Joon, la nouvelle compagnie d'Air France.

Premier vol depuis Roissy dans une vingtaine de minutes, destination Barcelone. Si on en croit le site de Paris Aéroport, qui est plutôt fiable, il est prévu à l'heure. Des vols vont aussi partir aujourd'hui pour Berlin et Lisbonne. Demain aura lieu le premier vol vers Porto. À compter de mars, cinq autres destinations moyens courriers seront disponibles : Rome, Naples, Oslo, Istanbul et Le Caire. Pour les vols longs courriers qui débutent également en mars, là, vous pourrez aller faire du surf à Fortaleza au Brésil, bronzer à Mahé aux Seychelles, faire les deux Au Cap en Afrique du Sud ou enfin visiter Téhéran. En tout 13 destinations ont été dévoilées. Coté prix : prix d'appel à 39 euros sur les destinations comme Barcelone, 149 pour Téhéran ou 229 pour les Seychelles. Mais attention ce sont vraiment des prix d'appels.

À quoi va servir cette compagnie pour Air France ?

Sur le papier Joon c'est la compagnie moderne qui doit séduire ce que l'on appelle les millénials, ce sont les nouveaux chouchous des stars du marketing. Les millénials ce sont les jeunes nés entre 1980 et 2000. Elle doit aussi servir de laboratoire à innovation pour Air France, les hôtesses et steward sont en basket une première dans le monde.

Est-ce vraiment de nature à relancer Air France ?

Joon, au-delà du côté moderne, c'est une compagnie hybride mi low cost mi classique. Elle doit venir lutter contre les compagnies du Golfe notamment qui laminent Air France sur les destinations long courrier. Donc le gros avantage de Joon c'est d'être plus économique qu'Air France. Un avion coûte environ 15% de moins à exploiter sur le moyen-courrier et près de 20% sur le long courrier. Comment ? En payant moins les stewards et hôtesses. Ils ont été recrutés à l'extérieur d'Air France et en essayant de faire voler tout le monde un peu plus. Vous ajoutez à cela des services payants etc... Mais si l'idée est séduisante Air France joue un peu petit bras. Il suffit de voir comment Level, la nouvelle compagnie du propriétaire de British Airways, arrive en cassant les prix sur New York notamment pour se dire que la révolution chez Air France se fait bien tranquillement, mais elle se fait en baskets.