Fortes baisses ce lundi des marchés américains

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

Forte baisse hier sur les marchés américains.

Le Dow Jones, qui est un peu notre CAC 40, a reculé de près de 2%. Le Nasdaq, qui regroupe les valeurs technologiques, a perdu lui près de 3%. Deux raisons principales, la guerre commerciale lancée par Donald Trump qui pourrait handicaper les entreprises américaines et puis surtout des chutes très importantes pour les grands noms de la technologie. Chute de plus de 5% pour Amazon, la troisième plus grosse valeur du monde. Idem pour le site de films Netflix ou pour Tesla le groupe de voitures électriques haut de gamme, près de 9% de baisse pour Snapchat l'application de photos très célèbre auprès des jeunes, près de 3% pour Facebook et plus de 2% pour Google. Et c'était encore pire en séance, en l'espace de 15 jours le Nasdaq a perdu presque 10% de sa valeur.

Et comment ça s'explique ?

On peut trouver des raisons spécifiques à chacune des valeurs. Amazon, par exemple, est une victime de Donald Trump. Le président américain s'est lancé depuis la fin de la semaine dernière dans une série de tweets pour dénoncer les pratiques fiscales du géant du e-commerce et son usage de la poste américaine. Facebook n'arrive pas à se remettre du scandale de l'utilisation des données personnelles à des fins politique. Tesla est en plein doute depuis que l'un de ses véhicules a été impliqué il y a quelques jours dans un accident mortel. Une enquête a été ouverte par le régulateur des transports américain. Il a du mal aussi à produire dans les quantités promises son véhicule d'entrée de gamme. Du coup, l'action s'effondre depuis plusieurs jours.

Est ce qu'il faut s'inquiéter d'une baisse plus généralisée ?

C'est la grande crainte des investisseurs. Tout le monde le sait, la plupart des grosses valeurs technologiques ont connu des progressions folles ces derniers mois et sont donc surement survalorisées. Amazon en est le meilleur exemple. En dépit de raisons spécifiques à chaque valeur, il y a donc un gros mouvement de correction généralisée. Selon un spécialiste, les mouvements sont souvent aussi irrationnels à la baisse qu'à la hausse. Les marchés à cause des ordinateurs sont devenus en plus très moutonniers me rappelait un autre. Mais pour le moment pas encore de panique généralisée. L'un d'eux disait "c'est presque sain. On revient à quelque chose de plus normal mais il ne faudrait pas que le mouvement de baisse s'accélère de trop". Bref, ils ne sont quand même pas super sereins.