Éco-conduite : la SNCF veut faire des économies d'electricité

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Pour réduire son budget électricité, la SNCF a décidé de former ses conducteurs à l'éco-conduite.

Pour faire des économies d'électricité, la SNCF a décidé de former ses conducteurs de TGV à l'éco-conduite.

Selon Les Échos, la facture d’électricité de la SNCF est de 1,3 milliard euros. Il s’agit du second poste de dépense après les salaires et hors péage.
Les conducteurs de trains vont donc être formés à l’éco-conduite. On connaissait déjà cette méthode pour l’automobile qui consiste à adopter une conduite souple et à ne pas donner de gros coup de frein.
C’est le même principe pour le TGV : optimiser le freinage avant l'arrêt en gare tout en respectant les horaires grâce à une application sur iPad, opti-conduite.
"cela permet de réduite de 5 à 10% la consommation d'un TGV" selon la SNCF.

C’est pareil pour le "Stop & Start" avec l’arrêt de la voiture à feu rouge. Le TGV, à l'arrêt, consomme 30% de ce qu'il consomme quand il roule.
Alors que le TGV est branché au réseau via un caténaire durant 15 à 20 heures par jour, il ne roule finalement que huit à 10 heures.
Le système "Stop & Start" permet de réduire la consommation de 10% à 15%.
En tout l’Éco-conduite dans l'automobile, permet de faire baisser la consommation jusqu'à 40%.

C’est l’occasion de rappeler quelques principes de la conduite automobile, plus fréquente que celle d’un train :
Il faut adopter une conduite souple et éviter le départ/arrêt.
Il faut utiliser un rapport de la vitesse plus élevé.
Il faut ralentir progressivement.