Danone goûte aux limites du marketing

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Danone créé la polémique avec ses yaourts aux fruits "Danonino" qui ne contiendraient aucun fruit.

Danone créé la polémique avec ses yaourts aux fruits "Danonino" qui ne contiendraient aucun fruit.

Mais, en matière de produits laitiers, on se demande si les yaourts aux fruits "Danonino" sont de vrais yaourts aux Fruits.
Sur l'étiquette, on voit des fraises, des framboises ou encore des abricots, sauf qu'à l'intérieur des yaourts, il n’y a aucun fruit puisqu’il s’agit exclusivement d’aromes de synthèse

Danone se défend en disant que c'est écrit en gros sur l'étiquette : "Saveur Fraise", "Saveur Abricot" ou "saveur banane", mais également "fromage blanc sucré aromatisé".
Sil la marque affiche des fraises ou des framboises, c'est uniquement pour informer sur le goût du produit.

La réglementation impose que ce qui est sur l'étiquette, se retrouve dans le produits.
"l’étiquetage d’une denrée alimentaire ne doit pas suggérer la présence d’un ingrédient qui en est absent".
Sauf que sur l’étiquette de ces yaourts Danone, il y a des fruits et que le produit n’en contient pas.

L’ONG, food Watch, a lancé une pétition demandant à la répression des fraudes d'intervenir.

On touche là aux limites du marketing qui pour vendre doit faire envie mais ne doit pas tromper le consommateur.
On est habitué puisque que c'est le principe du marketing de travestir la réalité pour la rendre plus belle.
Danone doit faire attention parce que c’est une marque qui véhicule une valeur de confiance. C'est pour cela que l'on est prêt à payer plus cher, la confiance. Donc, il ne faudrait pas qu'un marketing abusif vienne abimer ce capital confiance.