Comment se préparer à l'augmentation du nombre de véhicules électriques ?

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le nombre de voiture électriques va fortement augmenter dans les années à venir. Il faut donc s’y préparer et trouver des solutions

Comment EDF et le réseau électrique se préparent à l'avènement de la voiture électrique ?

Pour l'instant, il y très peu de voitures électriques. Il y en a environ 100 000 pour un parc automobile de près de 40 millions de voiture. Donc ça ne représente même pas 0,3% du total. Mais à l’horizon 2030, il y aura 5 à 6 millions de voitures électriques qui rouleront en France. Si elles décident de toutes se recharger en même temps, cela représentera une consommation de 15 gigawatt, soit 15 % du pic d’électricité.

Quand, vous voyez, qu'avec le froid, on arrive à peine à satisfaire une demande de 100 Gigawatt. Si on ajoute 15 gigawatt, le risque est d’avoir des blackouts. L’idée justement, est qu'on ne recharge pas sa voiture lors de ces pics, c’est-à-dire le soir à 19 heures. Comment dissuader les gens de recharger leur voiture à 19 heures ?

Engie a eu l’idée de faire un système heures pleines / heures creuses pour inciter les automobilistes à recharger leur véhicule la nuit.

Il y a une autre idée beaucoup plus intelligente : installer des petites batteries dans les bornes électriques qui pourraient stocker l'électricité en journée, ou la nuit, et la libérer à la demande, quand on branche sa voiture. Il y a une idée lumineuse. Il y a de plus en plus d’éoliennes et d’énergie solaire. Ce sont des énergies un peu capricieuses, intermittentes qui produisent de l'électricité sans crier gare à des moments où l'on n’en a pas forcément besoin. Ce surplus d’électricité capricieux serait l’occasion de recharger ces batteries dans les bornes. On aurait une énergie 100% propre et c’est même une façon d’optimiser notre énergie électrique qui doit faire face à cet afflux subit d’électricité.

Cela suppose d'y penser avant, et d'installer des batteries dans les bornes.

Et ça coute cher de faire un "plein" d'électricité ?

Bonne nouvelle ! Ça ne coûte que 3 euros !