Comment la SNCF va-t-elle préparer ses propres efforts sur la réforme ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

On passe à l'économie avec un anniversaire, celui de la SNCF ! La compagnie fête ce lundi soir ses 80 ans.

La fête est prévue de longue date à Ground Control à Paris et la SNCF a décidé, malgré les tensions actuelles, de la maintenir. Ground Control c'est une ancienne friche industrielle de la SNCF reconvertie en lieu festif. Ça attire un monde fou, il faut dire que c'est très sympa. Mais ce soir pour certains, avec la réforme annoncée, on sera loin de l'ambiance d'un mariage super joyeux, la fête aura au contraire un goût amer. Le syndicat Sud Rail, lui, a prévu de manifester aux alentours.

Mais les salariés de l'entreprise peuvent être rassurés par un point, la réforme ne va pas toucher les billets gratuits des cheminots.

On appelle ça pudiquement à la SNCF "les facilités de circulation". C'est désuet comme terme mais dans les faits c'est très intéressant. Comme le rappelle ce matin les Échos, les cheminots en poste ou retraités peuvent voyager gratuitement sur l'ensemble du réseau. Cet avantage concerne toute la famille : enfants, parents, conjoints et même beaux-parents du conjoints qui ont des billets gratuits ou en tout cas à tarif très réduit. Cet avantage va donc être gardé. Pour résumer un peu ce que disent certains en interne : ça aurait été le combat de trop. Les cheminots sont très attachés à ces facilités.

Mais la SNCF Emmanuel va bien devoir faire des économies en interne ?

En effet, cette réforme comporte plusieurs étages. Il y a tout ce qui dépend du gouvernement parce que ça doit passer par la loi comme la fin du statut, le passage en société nationale ou encore l'ouverture à la concurrence. Et il y a tout ce qui dépend de l'entreprise. Ça a été dit très clairement : "on fait notre partie du taf à vous de faire des économies en plus", a dit en substance Édouard Philippe. Jeudi prochain, la direction de la SNCF doit présenter justement au gouvernement les dossiers qu'elles comptent ouvrir et le calendrier qu'elle va mettre en place pour y arriver. Tout doit être finalisé le 1er juillet a rappelé en fin de semaine dernière Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, devant l'association des journalistes économiques et financiers.

Quels sont ces efforts qui doivent être réalisés par la SNCF ?

Comment elle peut accélérer par exemple sur le digital pour faire des économies, comment elle peut se simplifier pour être plus agile. Un exemple, la SNCF est l'un des gros acheteurs en France. Elle peut surement être plus efficace en la matière. Comment elle peut miser sur de nouveaux métiers. Ce travail qui peut paraitre facile est tentaculaire mais il est indispensable. Sans ces gros efforts, l'État ne réduira pas la dette de l'entreprise et cette dette c'est vraiment son autre boulet.