Publicité ciblée : Google ne lira plus nos emails !

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Alors que l'on reprochait à Google d'espionner les emails pour mieux cibler la publicité, le géant américain a annoncé qu'il renonçait à sa pratique.

Google ne lira plus nos emails alors que cette pratique lui permettait de faire de la publicité ciblée.

Si vous avez une adresse Gmail, tout comme 1,2 milliard d'utilisateurs, il se peut que Google ait espionné vos emails pour vous envoyer des publicités ciblées.
Par exemple, vous écrivez : "Je pars à La Baule" et Google vous envoie des publicités pour des hôtels à la Baule.
Ou encore "Ma voiture encore tombée en panne", Google utilise ces deux mots clés, "voiture" et "panne" pour vous envoyer des publicités pour acheter une voiture.
C’est le reproche qui est fait à Google, écouter aux portes du web.
Pour sa défense le géant américain a expliqué ne pas lire les emails mais scanner les mots clés grâce à une procédure automatisée.

Finalement Google a annoncé vendredi qu'il renonçait à cette méthode.
Ce manque de confidentialité est un frein pour le marché des entreprises qui craignent de voir leurs emails étalés sur place publique. Désormais les emails seront donc confidentiels.

Est-ce que ça veut dire que Google renonce à la publicité ciblée ?

Non, à partir de vos recherches sur Google, l’entreprise sera en mesure de vous envoyer de la publicité ciblée. Par exemple si vous recherchez des informations sur "Week-end à La Baule".
85 % des recettes de Google viennent de la publicité, il n’est donc pas question pour eux d'y renoncer.