Chine : PSA ne peut que constater son échec

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Alors que la Chine représente le premier marché automobile du monde, PSA a beaucoup de mal à s'y imposer.

L'échec de Peugeot Citroën en Chine.

La Chine, premier marché automobile du monde avec 24 millions de voitures l'an dernier, enregistre une hausse de 13%. Elle a encore progressé de 7% au premier trimestre.
Sur ce marché, PSA enregistre une baisse de 45% avec à peine 83.000 voitures vendues.
Parmi les 15 premiers grands constructeurs présents en Chine, c'est le seul à voir ses ventes baisser, rapporte Le Figaro ce matin.

Comment ça s'explique ?

Ce n’est pas le bon produit, ni le bon prix !
Pas bon le produit car ce qui marche en ce moment ce sont les 4X4 et les Suv, avec une augmentation des ventes de 45% l'an dernier en Chine.
L’offre est très faible, le P 5008 arrive à peine.
Pas le bon prix car c’est très bien pour le marché européen, mais pas en Chine où les constructeurs chinois sont très actifs, avec des voitures pas chères. Les marques chinoises représentent 43% du marché.

PSA a bien un partenaire chinois maintenant, qui est même entré au capital. Ça ne l'aide pas ?

Dongfeng représente 14% de PSA. Mais le problème c’est que Dongfeng possède sa propre marque en Chine à 15% de parts de marché.

Il s’agit du premier os du nouveau patron de PSA, Carlos Tavarès, à qui tout réussissait. Un problème sur le premier marché du monde, ce qui rend
Carlos Tavares très mécontent. Cinq lancements de SUV sont donc programmés d'ici 18 mois.