Après une semaine bizarre sur les marchés, à quoi faut-il s'attendre ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Emmanuel Duteil fait le point sur l'actualité économique.

La semaine dernière a été mouvementée sur les marchés. À quoi faut-il s’attendre ?
Ça été très perturbé comme la météo en Ile de France. Pour les jours à venir, on peut prévoir quelques passages nuageux entrecoupés d’éclaircies.
Faut-il s’inquiéter pour la suite ?
C’est vrai que ça été un  peu les montagnes russes. Wall Street a connu deux fortes séances de baisse. À chaque fois, le Dow Jones a
décroché de près de 5%. Ça fait rentrer ces baisses dans les 100 plus gros reculs de l’histoire, le tout entrecoupé de séances de
rattrapages ou de séances durant lesquelles on en voit de toutes les couleurs comme vendredi.

Finalement, le Dow Jones a gagné 1.38 en clôture vendredi soir. Mais sur la semaine, il perd plus de 5%. Le CAC40 est lui au plus bas depuis août dernier, quand la bourse de Tokyo a connu l’une de ses pires semaines de ces derniers mois.
Mais est ce que l’on est capable d’expliquer pourquoi les marchés sont devenus un peu fous ?
La raison peut paraître un peu étonnante, c’est parce que ça va mieux notamment aux États Unis. En effet, la croissance est vive, le chômage recule nettement et, du coup, les salaires ont tendance à augmenter. La hausse des prix, ce que l’on appelle l’inflation, pourrait donc inquiéter. C’est pour cela que la Banque centrale américaine pourrait être amenée à prendre des mesures plus rapidement que prévu pour éviter la surchauffe. Comment ? En augmentant plus que prévu ses taux d’intérêt. La conséquence est toute simple, l’argent devient plus cher. Si les Américains ou si les entreprises veulent faire des prêts, ça leur coûtera plus cher, c’est donc moins intéressant pour eux et, par ricochet, ça aura aussi un impact chez nous. Et ça, les marchés ne l’avaient pas prévu d’où les montagnes russes de la semaine dernière.
Ça pourrait donner quoi dans les semaines à venir ?
Tous les experts sont assez d’accord, on va encore avoir des soubresauts mais ils sont confiants sur le moyen terme. Les marchés devraient rester plutôt bien orientés. L’un d’eux a donné une image qui parle toute seule : jusque-là tout le monde était du même côté du bateau et quand il faut se rééquilibrer un peu ça se fait rarement simplement.

C’est à dire que personne n’avait vu que l’économie allait vraiment mieux ?
Oui et non. Tout le monde voyait bien que ça tournait bien aux États-Unis. Tout le monde imaginait que la réforme fiscale de Donald Trump porterait ses fruits et tout le monde voyait bien que la croissance européenne était aussi encourageante, mais pas grand monde avait prévu que ça se matérialiserait si vite. Tout le monde pensait que l’argent resterait encore vraiment pas cher dans les mois à venir. Mais tout cela est aussi plutôt une bonne nouvelle, les marchés se sont envolés ces derniers temps surtout aux États-Unis, reprendre son souffle pour repartir en petite foulée serait au final une bonne nouvelle parce que la seule certitude du côté des marchés c’est que les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel.