Apple : l'iPhone permet à la marque de réaliser des records en bourse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L'action Apple a terminé au plus haut de son histoire hier soir à la bourse américaine grâce notamment au dernier iPhone qui se vent

À la Une de l'éco, la presse américaine et notamment le Wall Street Journal où l’on apprend que l'action Apple a terminé hier soir à la bourse américaine au plus haut de son histoire.

On voit bien que l'action Apple est en nette hausse depuis des semaines pour atteindre hier soir, en effet, en clôture, un plus haut historique. Le dernier record datait de février 2015.
Plus que jamais Apple est l'entreprise qui vaut le plus cher au monde avec près de 700 milliards de dollars.
C'est environ six fois plus que Total qui est la plus grosse entreprise française.

Comment on explique cette enthousiasme autour de l'action Apple ?

Alors déjà il y a un effet Trump.
Les espoirs de mesures favorables aux entreprises font grimper la Bourse.
Les trois principaux indices ont battu hier en clôture de nouveaux records.
Depuis trois mois le S&P qui est l'indice considéré comme le plus représentatif de la tendance aux États Unis gagne quand même 25% et du coup une valeur aussi importante qu'Apple en profite.

Mais la hausse est aussi et surtout liée à un iPhone, le dernier né, qui se vend bien.
Sur les trois derniers mois de l'année, Apple a vendu plus de 74 millions de téléphones, un record historique.
Autre record, Apple n'avait jamais vendu aussi cher son Iphone avec 695 dollars en moyenne tout de même.

Et puis plus il y a d'utilisateurs d’iPhone plus Apple peut espérer vendre des services liés comme de la musique en ligne ou du stockage vous savez ce que l'on appelle le Cloud.

Enfin les investisseurs placent beaucoup d'espoir dans le prochain téléphone attendu à l'automne : l'iPhone 8.
La plupart pensent qu'Apple prépare un gros coup pour fêter les 10 ans du lancement de l'iPhone.

Mais n'est-il pas aussi aujourd'hui trop dépendant de l'iPhone ?

C'est bien le problème, la marque est à la peine dans les tablettes et sa montre connectée est un échec.
Sur les trois derniers mois, l'iPhone a représenté près de 70% du chiffre d'affaires d'Apple.
On ne voit pas très bien pour le moment ce qui pourrait être la prochaine grosse innovation mais ça ne semble pas inquiéter grand monde pour le moment.