Amazon sème la panique dans le monde de la grande distribution

  • A
  • A
La Une de l'éco est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le géant américain veut conquérir le marché du frais et a décidé de racheter une chaîne de supermarchés spécialisés dans le bio.

Le géant du e-commerce frappe un grand coup en rachetant une chaine de 460 supermarchés spécialisés dans les aliments "Bio".

La pomme est l'un des très rares produits que l'on hésite encore à acheter sur Internet.
Amazon contrôle moins de 1% de l'alimentaire. Ça y est, le géant américain veut conquérir ce marche du "frais" et s'attaque à notre frigidaire.
Il rachète une chaine de 460 magasins Bio, Whole Foods Market, pour près de 14 milliards de dollars.
Il attaque l'alimentaire par le haut de gamme avec le Bio.
Évidemment, tout le monde de la grande distribution alimentaire tremble face à l'arrivée du rouleau compresseur Amazon.
Walmart a chuté de 6% vendredi à Wall Street. Même en France, Carrefour a perdu plus de 3%, un véritable cadeau de bienvenu pour Alexandre Bompard.
Aux USA, Amazon a tué les libraires et les disquaires.
S'il se passe la même chose dans l'alimentaire, on comprend que les géants de la grande distribution alimentaire s'inquiètent.

Amazon menace-t-il vraiment Carrefour ?

Bien sûr. Alexandre Bompard, à la tête de la Fnac, a montré que l'on pouvait résister en mariant site internet et magasins en durs. On commande sur Internet et on retire en magasin. Ou l'inverse, on achète en magasin et on se fait livrer par Internet.
Là, c'est la même stratégie que mène Amazon dans l'alimentaire, en mariant magasin en dur et site Internet. Les 460 supermarchés vont devenir autant de points de contact, où l'on pourra récupérer sa commande faite sur Internet.
C'est un défi à relever pour les géants traditionnels de la grande distribution qui sont plutôt en retard sur Internet.