Vers une alliance LR- LREM à Paris ?

  • A
  • A
L'oeil du lab d'Europe 1 est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Aurélie Marcireau du Lab d'Europe 1 nous dévoile les coulisses de la politique.

Après la main tendue d’Alain Juppé à Emmanuel Macron pour les Européennes, il est question d’une alliance LR- LREM à Paris.

On ne s’y retrouve plus ! Effectivement si Alain juppé a fait un peu marche arrière sur une possible alliance avec La République en marche pour les prochaines européennes, il semble que de nouvelles alliances sont bel et bien dans l’air du temps. Et c’est sur Franceinfo hier soir que Claude Goasguen, élu à Paris et député Les Républicains a dit ceci.

Une alliance entre les Républicains et la République en marche pour faire battre l‘actuelle maire de Paris. Pour l’instant, on ne connaît pas les candidats à la mairie pour 2020. Il se murmure que Benjamin Griveaux, secrétaire d’État, serait intéressé. À droite, on ne sait pas : Nathalie Koscuizko-Morizet , candidate aux dernières municipales étant pour l’instant hors du jeu.

Pourquoi est ce possible ?

Déjà pour des questions de sociologie électorale. 35% des Parisiens ont voté au premier tour pour le président de la République, La République en Marche a fait un beau score à Paris aux législatives avec 16 circonscriptions sur 18. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les relations entre Emmanuel Macron et Anne Hidalgo sont plus que fraiches. Avec 10, 18% des suffrages à Paris, le score de Benoit Hamon à la présidentielle a fragilisé la maire de Paris. Cette dernière est obligée par ailleurs de jouer les équilibristes pour maintenir sa majorité qui est très à gauche (verts radicaux, PS et PC).
Certains de ses anciens alliés ont par ailleurs rejoint La République en Marche. Tout cela n’est donc pas de la science fiction, si on considère que l’objectif de la droite est d’abord de faire perdre Anne Hidago.