Quelles sont les propositions des députés pour réformer le travail des députés ?

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque matin, Aurélie Marcireau du Lab d'Europe 1 nous dévoile les coulisses de la politique.

Ce mercredi, François de Rugy va recevoir les rapports des sept groupes de travail qu’il a mis en place pour moderniser l’Assemblée.

On connait déjà grâce à LCP quelques mesures et si seulement 50% étaient mises en place, ce serait une révolution.

Imaginons d’abord le député de 2022 si ces modifications passaient. Le nouveau député n’a plus 576 collègues mais 402 à cause de la réduction du nombre de députés de 577 à 403. Il a peut-être été élu à la proportionnelle. Le rapport propose que 90 députés soient élus avec ce mode de scrutin. Il devra déposer ses frais en temps réel à une agence indépendante qui contrôlera les dépenses. Et puis, il ne pourra pas cumuler plus de trois mandats dans le temps. Il vous plait le député 2022 ?

Sur le travail parlementaire, c’est ébouriffant également ?

En tout cas beaucoup  plus efficace. Écoutez Jean-Luc Warsman, député Agir, ancien président de la communication des lois qui a piloté le groupe de travail sur la procédure parlementaire.

On peut être beaucoup plus efficace en limitant la discussion des amendements en séance aux textes non consensuels, quand tout le monde est d’accord, hop ils sont adoptés en commission.

Autre idée : que les ministres soient présents obligatoirement lors du travail en commission et surtout que les ministres soient auditionnés par les députés avant même la présentation des textes en conseil des ministres.  

Parfois, on s’y perd. On pense un texte voté, mais non il revient en nouvelle ou deuxième lecture. La solution des députés est de généraliser la procédure accélérée : une lecture par chambre et puis c’est tout. Bon ce n’est pas la première fois que des rapports sont plein de bonnes idées mais si c’était la bonne ?

Les émissions précédentes